top of page

The Storage Room Theory -- A Philosophy of the Heart -- How to Value Humans

Updated: Feb 20


(French translation by Mr. Roland Leblanc. English version, below)

La théorie de l'entreposage – Une philosophie du cœur – Comment évaluerr les humains L' œuvre d'art fournie par Mme Tamara Moskal Le cœur (la sphère émotionnelle de notre être, et non l’organe) est comme une salle de stockage ; un espace limité pouvant contenir une quantité limitée d'éléments. Mais quand cela sort du domaine métaphorique, cela inclut également les gens. Le cœur de certaines personnes est plus grand que celui de d’autres, à cet égard, et peut contenir plus de personnes que d’autres. Cela les rend plus capables de supporter et de préserver les liens dans leur vie. Il en va de même pour l'importance de ces personnes.

Le froid est l’absence de chaleur, donc techniquement, le froid n’existe pas indépendamment de sa relation avec la chaleur. Un cœur froid, ou un cœur de glace, est une métaphore pour quelqu'un qui manque de chaleur humaine. En tant que tel, le cœur n’est pas seulement un contenant métaphorique, mais également un outil métaphorique que nous utilisons pour faire preuve de gentillesse, de compassion et d’empathie. Quoi qu’il en soit, quelle que soit la « taille » de votre « espace de stockage », il n’est jamais infini. Vous ne pouvez pas retenir tout le monde dans la vie, et vous ne pouvez sûrement pas tous les traiter avec la plus grande importance. C’est parce qu’il y a des gens qui ne méritent pas d’être contenus dans votre cœur. Pas nécessairement de manière romantique ; émotionnellement, du moins. Je donnerai des exemples de traits de personnes indignes, en cours de route. Une autre raison de notre incapacité à contenir et à sympathiser avec chaque être humain est que nous n’avons pas « le cœur » pour cela. Au contraire, très peu de gens seront capables de pardonner, par exemple, à chaque personne qui leur a causé du tort et/ouqui les a traité avec pitié. Autrement dit, le cœur est l’expression d’au moins 3 éléments fondamentaux : Capacité de contenir dans certaines limites Fonctionnalité Pouvoir Tout cela est limité, et cette limitation est basée sur l’individu. Le confinement nécessite de l'attachement, et en tant que tels, les personnes comme les psychopathes, qui ne sont attachées à personne, sont considérées comme sans cœur pour cette raison. L'attachement, bien qu'il constitue un risque potentiel de dépendance inutile, est important afin que nous ne puissions pas nous débarrasser des autres si facilement ou leur faire du mal de toute autre manière. Il ne serait donc pas judicieux de traiter tout le monde avec le même degré de considération, surtout si cette considération est large. Il y a beaucoup de gens indifférents dans ce monde. Cette indifférence s’est normalisée au point que l’aliénation est devenue naturelle. Ce sont des gens qui ne se soucient pas vraiment de vous, peu importe le temps et l’énergie que vous leur consacrez. Ils seront ingrats. Certains d’entre eux peuvent même vous utiliser comme victime. Ils ne se soucient peut-être même pas de l'intérêt que vous leur portez Qu'il s'agisse d'une relation que vous aviez avec eux ou, à tout le moins, d'une faveur que vous leur avez rendue. Ils ne s'en soucieront pas beaucoup, ils ne vous remercieront pas sincèrement, voire pas du tout. Ils vous abandonneront une fois de plus, une fois que vous aurez survécu à leur utilisation. Avoir un cœur est aussi un nombre 4 : 4. Un passif. Pour certaines personnes, il faut les laisser partir. Mais pour vous aussi, ce sont des exemples de personnes qui ne sont pas dignes de votre temps et qui ne sont pas dignes d’être contenues dans votre cœur. C'est vrai d'une manière mutuelle. Ils se soucient trop peu, voire pas du tout, de mériter cette place en vous. Donnez-leur cette place et vous pourriez être vite déçu. Ils se soucient peu de vous. Ne soyez pas tenté de vous soucier beaucoup d'eux, car lorsqu'ils décident que vous avez perdu votre utilité, vous devez vous adapter en conséquence, et le faire également, au nom du passage à autre chose. Prendre soin des autres n’est pas une capacité que tout le monde possède à juste titre, ni quelque chose que chacun est prêt à donner, même s’il a cette capacité. Ainsi, si vous voulez savoir qui est digne d’être contenu en vous et qui ne l’est pas, vous devez détecter les traits suivants chez les personnes : Ingratitude Disgrâce Apathie face à la détresse Sans filtre (pas de retenue, impulsivité). L'ingratitude se produit lorsque vous n'êtes pas reconnu pour vos contributions ou votre volonté de contribuer. Disgrâce – quand vous êtes humilié, malgré vos efforts. Apathie face à la détresse - lorsqu'ils s'en moquent lorsque vous souffrez de leurs actions, et pire encore, sans filtre, lorsqu'ils manquent de respect pour eux-mêmes pour se retenir, malgré votre souffrance, provoquée par eux, ne fait qu'empirer. Oui, cela peut se dérouler dans cet ordre, mais pas nécessairement. Votre cœur doit encore être ouvert si vous ne voulez pas affronter la misère de la solitude. Ouvrez-vous à des relations honnêtes avec d’autres êtres humains. C'est le compromis : soit être suffisamment vulnérable pour permettre aux gens de votre vie de se rapprocher, soit rester une personne solitaire et/ou personne seule comme je l'étais (pendant près d'une décennie). Car avec chaque personne que vous décidez de stocker en vous, vous risquez qu’un préjudice ou un autre vous soit causé. Pas nécessairement physiquement, mais au moins émotionnellement. L'amour, surtout, fait mal. Je n'ai pas pris la peine de risquer le compromis que j'ai mentionné parce que je craignais la douleur et n'en avais aucun désir, j'ai donc abandonné l'amour pendant près d'une décennie. Je considérais cette douleur comme inutile et je pensais que je n'avais pas vraiment besoin de quelqu'un de proche dans ma vie. Émotionnellement proche, bien sûr. J'ai vu la société comme un environnement hostile, toxique et déprimant. Je le vois toujours de cette façon, mais à un niveau bien moindre, après avoir réalisé qu'il y a des gens dignes dans cette vie, après tout. Voici une liste de traits de caractère chez des personnes dignes : Reconnaissance, Honneur Compassion Retenue Les reconnaissants reconnaissent vos contributions et vos efforts à leur égard. Ils vous respectent eux et vous en tant que personne. Ils souffrent avec vous parce qu'ils se soucient vraiment de vous, et ils se retiennent parce qu'ils n'ont aucun désir d'ajouter à votre souffrance et savent que cela serait en contradiction avec la bonne volonté d"aider qui soulage votre douleur. Si vous ne voulez pas donner de la valeur à des personnes qui ne la méritent pas, vous devez faire la distinction entre les personnes qui affichent des traits dignes et celles qui ont des traits indignes. Ne perdez pas confiance en l’humanité à cause de ces derniers, car il existe des gens qui sont vraiment des êtres bons . Des gens vraiment humains. qui suivent les normes ou non, peu importe. Les normes peuvent être utilisées comme excuse pour être inhumain, ils peuvent être prétentieux. Ne fermez pas votre entrepôt aux « êtres de haute qualité », simplement parce vous avez stocké des articles de mauvaise qualité dans le passé. Cela ne devrait pas avoir de sens. Ne laissez pas le passé faire obstacle à votre avenir. Cela n'a de sens qu'en raison du préjudice que les « êtres » de mauvaise qualité vous ont causé à vous et à votre espace de stockage métaphorique. Ouvrez-vous au risque. À ma connaissance, il n'y a pas d'autre moyen, du moins. Dépendre entièrement du passé est la raison pour laquelle j’ai conçu le sophisme de la victoire. Seul un masochiste aime la douleur, mais la vie est douloureuse. La vie est douloureuse à cause des autres, car il y a beaucoup de gens indignes. de vous Vous êtes celui qui a la liberté de choisir qui garder plus près et qui éloigner. Le propriétaire de ce débarras est vous-même. C’est à vous de décider en premier lieu ce qui entre, ce qui sort et ce qui ne doit pas être stocké à l’intérieur.

Très peu d’humains peuvent supporter une vie de solitude complète, ou du moins une vie solitaire très longue. On les appelle bien sûr des ermites. J'en suis un. Mais après une décennie d’isolement émotionnel des autres, où presque personne n’avait une véritable place dans mon cœur, j’en avais assez. J’en ai assez, précisément parce qu’il y a des gens dignes. J’espère que la plupart d’entre vous, lecteurs,êtes dignes. Car vous êtes le lectorat que je recherche et que je suis reconnaissant d’avoir. Je suis conscient de mon potentiel et, en tant que tel, je ne suis pas disposé à renoncer à l'étendue de ma contribution à ce monde. Je refuse de laisser quelques pommes pourries se mettre sur mon chemin. Et peut-être qu'un jour, ce sentiment de solitude dévorant cessera de me tourmenter. Mais les amis ne suffiront pas. Seulement quelqu'un à aimer. En l’absence d’amour, je chercherai le pouvoir, car j’ai beaucoup à donner et je dois continuer à donner pour ne pas me laisser consumer par mon isolement et mon manque de contact. On peut dire que le cœur est aussi un nombre 5 : 5. Un besoin. Merci d'avoir lu.

*******************************

(English version)



The heart (the emotional sphere of our being, not the organ) is like a storage room; a limited space that can contain a limited amount and size of items. But when it comes outside of the metaphorical realm, that includes people, as well. Some people's heart are bigger than others, in that regard, and they can contain more people than others. That makes them more able to endure and preserve connections in their lives. The same goes for these people's importance.


Cold is the absence of heat, so technically there is no such thing as cold independently of being related to heat. A cold heart, or an heart of ice, is a metaphor for someone who lacks human warmth. As such, the heart is not only a metaphorical container, but a metaphorical tool as well, in which we use to show kindness, compassion and empathy.


Either way, no matter how "big" your "storage room" may be, it is never infinite. You can't hold everyone in life, and surely you can't treat them all with utmost importance. That is because there are people who are unworthy to be contained in your heart. Not romantically, necessarily; emotionally, at least. I will give examples of traits of unworthy people, along the way.


Another reason for one's inability to contain and empathize with every single human being is because we do not "have the heart" for it. If anything, only very few people will be able to forgive, for instance, every person who caused them misfortune, and/or show pity. In other words, the heart is an expression of at least 3 basic elements:


  1. Containment

  2. Functionality

  3. Power

All of which are limited, and that limitation is based on the individual. Containment requires attachment, and as such people like psychopaths, who are not attached to anyone, are considered heartless for that reason. Attachment, while a potential liability of unnecessary dependence, is important so we wouldn't dispose of others so easily, or hurt them in any other way.


It would therefore be unwise to treat everyone with the same degree of regard, especially if that regard is large. There are many uncaring people in this world. It is normalized to the point that alienation became natural. These are people who don't really care for you, no matter how much time and energy you dedicate to them. They will be ungrateful to you. Some of them may even use you as their victim. They might not even care of the dedication itself. Be it a relationship you had with them, or, at the very least, a favor you did for them. They won't care much, they won't thank you sincerely, if at all. They will just abandon you once more, after you outlived your use in their eyes.


Having a heart is also a number 4:



For some people need to be let go.

But for you as well, these are examples of people who are unworthy of your time, and are unworthy to be contained within your heart. That's true in a mutual way. They care too less, if at all, to deserve that place within you. Give them that place, and you can be quick to be disappointed. They care little for you. Don't be tempted to care much for them, because when they decide that you outlived your usefulness, you should adjust accordingly, and do so as well, in the name of moving on.


Caring for others is not a capacity everyone has appropiately, and not something that everyone is willing to give, even if they have said capacity. Thus, if you want to know who is worthy to be contained within you and who is not, you need to detect the following traits in people:

  1. Ungratefulness

  2. Dishonor

  3. Apathy for distress

  4. Filterlessness (no self-restraint, impulsivity).

Ungratefulness happens when you are not recognized for your contributions or your willing to contribute. Dishonor -- when you are shamed, despite your efforts. Apathy for distress -- when they don't care when you suffer from their actions, and worse of all, filterlessness, when they lack the self-respect to restrain themselves, as your agony, caused by them, is only worsening. Yes, it can go in that order, but not necessarily.


Your heart must still be open if you do not want to face the misery of loneliness. Open up to honest relationships with other human beings. That's the tradeoff -- either be vulnerable enough to allow people in your life on a closer level, or remain a solitary, and/or lonely person like I used to be (for almost a decade). For with every person you decide to store inside you, you risk some harm or another being done to you. Not physically, necessarily, but emotionally, at the very least. Love, especially, hurts.


I did not bother to risk the tradeoff I mentioned because I feared pain and had no desire for it, thus I gave up on love for almost a decade. I saw that pain as unnecessary, and believed I don't really need anyone close in my life. Emotionally close, that is. I saw society as a hostile, toxic and depressing environment. I still do see it that way, but at a far lesser extant, after I realized there are worthy people in this life, after all.


Here is a list of traits with worthy people:

  1. Gratefulness,

  2. Honor

  3. Compassion

  4. Restraint

The grateful recognize your contributions and efforts to them. They respect you for them, and you, as a person. They suffer along with you because they truly care for you, and they restrain themselves because they have no desire to add into your suffering, and know that it would contradict with the good will that is easing your pain.


If you don't want to give worth to people who do not deserve it, you need to distinguish between people who display worthy traits, versus those with unworthy traits. Don't lose faith in humanity due to the latter, because there are people out there who are truly good beings. People who are truly humane. Normative or not, it does not matter. Norms can be used as an excuse to be inhumane, hence why they can be pretentious.

Do not close your storage room to "high-quality items", just because it stored bad-quality ones in the past. It shouldn't make sense. Do not let the past stand in the way of your future. It only makes sense because of the harm the low-quality "items" have caused to you and to your metaphorical storage room. Open yourselves to risk. There is no other way that I know of, at least. To depend completely on the past is the reason I devised the Victory Fallacy.


Only a masochist loves pain, but life is painful. Life is painful because of other people, because a lot of unworthy people are out there.


You are the one with the freedom of choice of who to keep closer and who to keep away. The owner of this storage room is yourself. It is up to you to decide what let in, what let out, and what to not store inside in the first place.


Very few humans can endure a life of complete solitude, or at least a very large one. They are called hermits, of course. I am one. But after a decade of emotional isolation from others, where almost no one had a true place in my heart, I had quite enough. I had quite enough specifically because there are worthy people. I hope most of you, readers, are. For you are the readership I strive and am grateful to have.


I am aware of my potential, and as such I am unwilling to give up on the extent of contribution I can bring to this world. I refuse letting a few rotten apples stand in my path.


And perhpas one day, this self-devouring feeling of loneliness will cease to torment me. But friends won't cut it. Only someone to love. In the absence of love, I will seek power, because I have much to give, and I need to keep on giving to not be consumed by my isolation and skin deprivation.


You can say that the heart is also a number 5:


5. A need.


Thanks for reading.

280 views4 comments

4 Comments


roland leblanc
roland leblanc
Dec 04, 2023

Dear Mr. Tomasio Rubinshtein,

Would you say that then the letter Daleth is related to Number 4, ... And that letter Hey is related to Number 5?

What do you think?

roland_

Like
Replying to

According to gematria they do, yes.

Like

roland leblanc
roland leblanc
Dec 02, 2023

Nice article; I wonder if you could explain further about what is a Number 4 in this part of sentence you wrote: '' Having a heart is also a number 4'', and also about Number 5 in this part of sentence you wrote: '' the heart is also a number 5''...

Thanks

roland_

Like
Replying to

Sure thing Mr. Leblanc.


Having a "heart", per its symbolic meaning, influences our actions. Appealing to one's emotions is far more effective when we have a heart. However, the cold-hearted, or the heartless, are far harder to influence through emotions, for they lack the emotion necessary to be influenced by such an appeal. As such, having a "heart" is a liability when it stands in your way of actualizing your plans. That's because appealing to your heart has the power to deter said plan. That could be both a positive and negative thing, depending on the nature of your plans.


Number 5 refers to our need for emotional attachment with other beings, which ironically refer to part 4 as well,…


Like

Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page