top of page

The Traits of a Good Philosopher -- A Meta-Philosophical Guide

Updated: May 21


(French translation by Mr. Roland Leblanc, below)


Ms. Tamara Moskal's Synopsis


The following personality traits are essential for a competent philosopher and philosophical inquiry: open-mindedness, critical thinking, integrity, creativity, and humility.
These five qualities can guide our pursuit of understanding the world and ourselves throughout our lives. Aspiring thinkers are equipped with six tools to navigate their reality: doubt, leading to critical questioning, independence of establishments and herd mentality, self-sufficiency in isolation from collectivity, logical discipline with restraint of emotions, insatiable curiosity, and a flexible mind open to criticism and changes.
Exploring ourselves and the reality around us transforms us into more capable beings. Philosophers are often not instantly recognized, yet searching for truth is rewarding. In doing so, we, too, can contribute to the collective pursuit of wisdom throughout the ages.
Embrace the quest, shape your mind, and maximize your innate potential to impact the world positively.


The Five Pillars of Philosophical Inquiry: Traits for Every Aspiring Thinker


Here are five essential traits that form the basis of any competent philosopher's personality and approach to philosophical inquiry. Cherishing these qualities is not just an academic exercise, for they can become guiding and enhancing principles in the lifelong pursuit of understanding the world and ourselves.


1. Open-Mindedness: Embracing new ideas, even those challenging your own established beliefs, is fundamental. A true philosopher welcomes diverse perspectives and engages in critical examination of their own worldview, acknowledging the possibility of being wrong.



2. Critical Thinking: The ability to deconstruct arguments, identify flaws in reasoning, and construct well-supported arguments of your own is crucial for understanding reality. Analyzing information with a judgemental eye ensures your conclusions are based on sound logic and evidence, not simply baseless assumptions. And intuition alone doesn't make the cut.


3. Intellectual Honesty: Relentlessly questioning your own ideas and holding yourself accountable for your reasoning are critical aspects of philosophical integrity (as well as professional). Be open to admitting mistakes, revising your thinking when presented with new evidence, and engaging in genuine intellectual pursuit rather than clinging to dogmatic positions.


4. Creativity: Philosophy thrives on fresh thinking. The ability to break from conventional frameworks, challenge pre-existing assumptions, and propose innovative solutions to complex problems, sets truly exceptional philosophers apart. The more innovative you are in either of philosophy's fields, the greater your distinction can be as a philosopher, thus, making you capable of being remembered more after your death.


5. Humility: Recognizing the limitations of your own knowledge and understanding is imperative as we are all ignorant to an extent. A true philosopher acknowledges the vastness of what remains unknown, and approaches every encounter with the humility to learn and grow from others, enriching their own perspective with diverse viewpoints.



By embracing these five pillars, you can embark on a transformative journey of philosophical exploration, honing your analytical skills, expanding your understanding of the world, and navigating the intricate complexities of existence with open eyes and a curious mind.


Traits to Navigate Reality In Accordance to Profound Thought


Within the realm of philosophy lie six essential traits that guide the journey of any aspiring thinker, equipping seekers of wisdom with the tools to navigate the ever-shifting currents of ideas and their supporters. These are not mere academic exercises, but a way of living life, defined by a burning passion to illuminate the path towards understanding ourselves and the world around us!


For the philosophers of old, such as Socrates and Diogenes, are considered great sages not for their writings, which they didn't even produced. For philosophy's relevancy is embodied by its ability to alter lives and minds in accordance to one's findings.


And that of course includes the lives of philosophers themselves!


1. Doubt: The Bedrock of Inquiry: A philosopher wields doubt like a sculptor's set of work tools, chipping away at the delusional confidence of certainty, to reveal the hidden layers of truth, beyond the illusion of knowledge. By questioning assumptions, even their own, they test the strength of arguments and pave the way for a more refined quality of understanding. This skepticism isn't an aimless rejection; it's the fuel for new, greater opinions, forged in the fire of critical examination.


And people who care not for the doubting of their own present assumptions, those who prefer to stay in Plato's Cave, are unworthy of the philosopher's relentless pursuit towards the truth outside the bonfires, pretending to be the sun itself! Those who think they want to philosophize, but need to shelter themselves from doubt, are unfit to accompany the philosopher on his ruthless journey. For logic may require us to even doubt our own emotions, shaping us accordingly.


2. Independence: A Mind Forged in Fire: True philosophers don't simply echo the chorus of established thought, and do not support it in the name of conformity/herd mentality. They carve their own paths, unafraid to distinguish themselves from the crowd whom, like the Joker, may be anti-philosophical.


This independence isn't mere, childish stubbornness; it's the courage to stand alone, intellectually speaking, challenging the boundaries of conventional wisdom, and sayings that are marketed as wisdom (Like trends being a need). Even if it means traveling the world in solitude and in alienation, they push against the tides of conformity, their minds ablaze with the torch of intellectual rebellion.


For the philosopher's verdict of being is one that is often ought to be a social dysfunction nevertheless.


3. Self-Sufficiency: A Lone Airship in the Sky of Thought: Unlike ships connected to ports, truly exceptional philosophers don't rely solely on external currents to propel their voyage. They can find intellectual prosperity even in isolation, fueled by the engine of their own critical thinking. This is why doing nothing can have its own fair share of productivity.


Their thirst for knowledge isn't quenched by borrowed ideas, but by the self-generated spark of curiosity, allowing them to navigate the seas of thought even in the deepest isolation of their own minds.


And the price of this intellectual prosperity, made and fueled without the need of collective discourse, is loneliness.


4. Logical Rigor: A Shield Within the Storm of Emotion: Emotion, with its swirls and tides, can be a treacherous guide for navigating the philosophical seas, making much of it it a weakness in the era of content generation. A good philosopher understands this, relying instead on the steady guide of logic, its unforgiving light illuminating the path toward sound reasoning. Arguments flow like currents with planning and not with impulsivity. Without the logic to channel and direct these flows, the river of inquiry would become a torrent of confusion and poor consistency.


5. Unquenchable Curiosity: Simping for The Goddess of Wisdom: Philosophy thrives on the insatiable thirst for knowledge. Each droplet of information, meticulously gathered, adds to the philosopher's intellectual reservoir of the love of wisdom. This curiosity isn't a fleeting fascination; it's a burning desire to delve deeper, to understand not just the grand questions, but also the intricate mechanisms of the studied field. With each drop of knowledge consumed, the philosopher extracts the precious essence of wisdom, a potent elixir that fuels their journey onwards. If they are willing to be public figures, they will also distriubte their elixir to the world while they're alive.


6. Dynamicy: A Mind in Constant Contruction: Like branches swaying in the wind, a truly good philosopher's mind remains flexible. They don't become rigid fortresses, defending themselve against new ideas. Instead, they embrace the possibility of their own, current faults, seeing criticism as a tool for growth, not a weapon against their fortifications. Perhaps some, like myself, would choose to remain unhappy, for that purpose.


In the clash of opposing viewpoints, they hear not the gunfire of battle, but the symphony of potential refinement towards a more profound mind. By listening to the voices of critics, they develop of understanding, enriching their own thought, and seizing their thoughts like a universal businessman -- even those of antagonists.


For the brain is constantly building itself. And the search for truth can easily hold a functional purpose: to shape our brains and enhance their innate potential, which then can do much good to the world.


A Closing Call to the Philosopher Within


This exploration of the key traits of a philosopher is not merely an exercise reserved for academics, but an invitation to embark on a transformative journey. As you delve deeper into doubt, independence, self-sufficiency, logic, curiosity, and dynamic openness, you cultivate the seeds of wisdom within yourself, and transform yourself into a more capable being. Capable of what? Whatever the answer is, remember that we are more capable than what we think we are.


While the path to philosophership may not be paved with instant recognition, the pursuit itself is a worthy endeavor. The act of questioning, of seeking truth through thorough thought and a thirst for knowledge, is its own reward, capable of transforming your inner potentials into reality. It is an evidence to the human spirit's insatiable curiosity, a testament to our yearning to understand ourselves and the universe around us.



And it is through a better understanding of reality, that we can act in accordance to the insights we have discovered.


Every step you take, every trait you nurture, is a contribution to the grand archives of philosophical thought, recorded and preserved through thousands of years! You become part of a lineage that features countless sages throughout the ages, built on the collective pursuit of wisdom.


So, dear reader, embrace the quest. Let doubt be your sword, independence your compass, and curiosity your fuel. Train your mind in the art of logic, cultivate an empire of self of self-sufficiency, and remain forever open to the whispers of new ideas, so they can transform your flexible-capable mind in accordance!


***********************

French translation by Mr. Roland Leblanc, here.


Les caractéristiques  d'un bon philosophe – Un guide méta-philosophique


Synopsis de Mme Tamara Moskal 


''Les traits de personnalité suivants sont essentiels pour un philosophe et une recherche philosophique adéquate : ouverture d'esprit, pensée critique, intégrité, créativité et humilité. Ces cinq qualités peuvent guider notre quête de compréhension du monde et de nous-mêmes tout au long de notre vie. Les penseurs qui en sont à leur début disposent de six outils pour naviguer dans leur réalité : le doute conduisant à un questionnement critique, l'indépendance des établissements et la conscience de la mentalité de troupeau, l'autosuffisance isolée de la collectivité, une discipline logique avec retenue des émotions, une curiosité insatiable et un esprit flexible et ouvert à la critique et aux changements. L'exploration de nous-mêmes et de la réalité qui nous entoure nous transforme en des êtres plus résilients. Les philosophes ne sont souvent pas immédiatement reconnus, mais la recherche de la vérité est enrichissante. Ce faisant, nous pouvons nous aussi contribuer à la quête collective de la sagesse à travers les âges. Embrassez la quête, façonnez votre esprit et maximisez votre potentiel inné pour avoir un impact positif sur le monde.''


Les cinq piliers de la recherche philosophique : caractéristiques pour tout penseur en devenir


Voici cinq traits essentiels qui constituent la base de la personnalité et de l’approche de tout philosophe compétent en matière de recherche philosophique. Chérir ces qualités n’est pas seulement un exercice académique, mais c'est aussi qu'elles peuvent devenir des principes directeurs et enrichissants dans la quête permanente de la compréhension du monde et de nous-mêmes.


1. Ouverture d’esprit : adopter de nouvelles idées, même celles qui remettent en question vos propres croyances établies, est fondamental. Un vrai philosophe accueille diverses perspectives et s’engage dans un examen critique de sa propre vision du monde, reconnaissant la possibilité de se tromper.



2. Pensée critique : La capacité à déconstruire les arguments, à identifier les failles du raisonnement et à construire ses propres arguments bien étayés est cruciale pour comprendre la réalité. L'analyse des informations avec un jugement critique garantit que vos conclusions sont basées sur une logique et des preuves solides, et non sur de simples hypothèses sans fondement. Et l’intuition seule ne suffit pas.


3. Honnêteté intellectuelle : remettre en question sans relâche vos propres idées et vous tenir responsable de votre raisonnement sont des aspects essentiels de l'intégrité philosophique (ainsi que professionnelle). Soyez ouvert à admettre vos erreurs, à réviser votre façon de penser lorsque de nouvelles preuves vous sont présentées et à vous engager dans une véritable recherche intellectuelle plutôt que de vous accrocher à des positions dogmatiques.


4. Créativité : La philosophie se nourrit de nouvelles idées. La capacité de rompre avec les cadres conventionnels, de remettre en question les hypothèses préexistantes et de proposer des solutions innovantes à des problèmes complexes distingue les philosophes véritablement exceptionnels. Plus vous êtes innovant dans l'un ou l'autre des domaines de la philosophie, plus votre distinction peut être grande en tant que philosophe, vous rendant ainsi capable de laisser davantage votre marque après votre mort.


5. Humilité : Il est impératif de reconnaître les limites de vos propres connaissances et compréhension, car nous sommes tous ignorants dans une certaine mesure. Un vrai philosophe reconnaît l’immensité de ce qui reste inconnu et aborde chaque rencontre avec l’humilité d’apprendre et de grandir grâce aux autres, enrichissant sa propre perspective de points de vue divers.


En adoptant ces cinq piliers, vous pouvez vous lancer dans un parcours transformateur d’exploration philosophique, perfectionner vos compétences analytiques, élargir votre compréhension du monde et naviguer dans les situations complexes de l’existence avec les yeux ouverts et un esprit curieux.


Traits pour naviguer dans la réalité conformément à une pensée profonde


Dans le domaine de la philosophie se trouvent six traits essentiels qui guident le cheminement de tout penseur en devenir, dotant les chercheurs de sagesse des outils nécessaires pour naviguer dans les courants d’idées en constante évolution et éclairant leurs partisans. Il ne s’agit pas de simples exercices académiques, mais d’un mode de vie, défini par une passion brûlante pour éclairer le chemin vers la compréhension de nous-mêmes et du monde qui nous entoure !


Car les philosophes d’autrefois, comme Socrate et Diogène, sont considérés comme de grands sages, non pas pour leurs écrits, qu’ils n’ont même pas produits. Car la pertinence de la philosophie s’incarne dans sa capacité à modifier les vies et les esprits en fonction des découvertes de chacun.


Et cela inclut bien sûr la vie des philosophes eux-mêmes !


1. Le doute : le fondement de la quête : Un philosophe manie le doute comme un ensemble d'outils de travail de sculpteur, érodant la confiance illusoire de la certitude, pour révéler les couches cachées de la vérité, au-delà de l'illusion de la connaissance. En remettant en question les hypothèses, même les leurs, ils vérifient la force des arguments et ouvrent la voie à une qualité de compréhension plus raffinée. Ce scepticisme n’est pas un rejet sans but ; c'est le carburant d'opinions nouvelles et plus vastes, forgées dans le feu de l'examen critique.


Et les gens qui ne se soucient pas de douter de leurs propres hypothèses actuelles, ceux qui préfèrent rester dans la grotte de Platon, sont indignes de la quête incessante du philosophe vers la vérité en dehors des sentiers battus, se faisant passer pour le soleil lui-même ! Ceux qui pensent vouloir philosopher, mais qui ont besoin de se mettre à l’abri du doute, sont inaptes à accompagner le philosophe dans son voyage impitoyable. Car la logique peut même nous obliger à douter de nos propres émotions, nous façonnant en conséquence.


2. Indépendance : un esprit forgé dans le feu : Les vrais philosophes ne se contentent pas de faire écho au refrain de la pensée établie et ne la soutiennent pas au nom du conformisme/mentalité de masse. Ils tracent leur propre chemin, n'ayant pas peur de se distinguer de la foule qui, comme le Joker, peut être anti-philosophique.


Cette indépendance n’est pas un simple entêtement enfantin ; c'est le courage d'être seul, intellectuellement parlant, en remettant en question les limites de la sagesse conventionnelle et des dictons commercialisés comme étant de la sagesse (comme si les tendances étaient un besoin). Même si cela signifie parcourir le monde dans la solitude et l'innovation, ils repoussent les marées du conformisme, leur esprit est en feu avec le flambeau de la rébellion intellectuelle.


Ainsile verdict du philosophequi veut être lui-même est celui quipourrait souvent être néanmoinspoussé vers un dysfonctionnement social.


3. Autosuffisance : un dirigeable solitaire dans le ciel de la pensée : contrairement aux navires connectés aux ports, les philosophes véritablement exceptionnels ne comptent pas uniquement sur les courants extérieurs pour propulser leurparcours. Ils peuvent trouver la prospérité intellectuelle même dans l’isolement, alimentée par le moteur de leur propre pensée critique. C’est pourquoi ne rien faire peutaussi avoir sa propre part de productivité.


Leur soif de connaissances n'est pas étanchée par des idées empruntées, mais par l'étincelle de curiosité qu'ils génèrent eux-mêmes, leur permettant de naviguer dans les océans de la pensée même dans l'isolement le plus profond de leur propre esprit.


Et le prix de cette prospérité intellectuelle, créée et alimentée sans le besoin d’un discours collectif, est la solitude.


4. Rigueur logique : un bouclier dans la tempête de l'émotion : L'émotion, avec ses tourbillons et ses marées, peut être un guide perfide pour naviguer dans les mers philosophiques, ce qui en fait en grande partie une faiblesse à l'ère de la génération de contenu. Un bon philosophe comprend cela et s’appuie plutôt sur le guide constant de la logique, dont la lumière impitoyable éclaire le chemin vers un raisonnement solide. Les arguments circulent comme des courants avec planification et non avec impulsivité. Sans la logique permettant de canaliser et de diriger ces flux, le fleuve de l’enquête deviendrait un torrent de confusion etunmanque de cohérence.


5. Curiosité inextinguible :Àla poursuite dela déesse de la sagesse : La philosophie se nourrit de la soif insatiable de connaissance. Chaque gouttelette d’information, méticuleusement recueillie, s’ajoute au réservoir intellectuel d’amour de la sagesse du philosophe. Cette curiosité n’est pas une fascination passagère ; c'est un désir ardent d'approfondir, de comprendre non seulement les grandes questions, mais aussi les mécanismes complexes du domaine étudié. Avec chaque goutte de connaissance consommée, le philosophe extrait la précieuse essence de la sagesse, un puissant élixir qui alimenteson parcours. S'ils souhaitent devenir des personnalités publiques, ils distribueront également leur élixir au monde de leur vivant.


6. Aspect dynamique : Un esprit en construction constante : Comme des branches se balançant dans le vent, l'esprit d'un véritable bon philosophe reste flexible. Ils ne deviennent pas des forteresses rigides, se défendant contre les idées nouvelles. Au lieu de cela, ils acceptent la possibilité de leurs propres défauts actuels, considérant la critique comme un outil de croissance et non comme une arme contre leurs fortifications. Peut-être que certains, comme moi, choisiraient de rester malheureux, dans ce but.


Dans le choc des points de vue opposés, ils n’entendent pas les coups de feu de la bataille, mais la symphonie d’un raffinement potentiel vers un esprit plus profond. En écoutant les voix des critiques, ils développent leur compréhension, enrichissent leur propre pensée et s’approprient leurs pensées comme un homme d’affairesaverti–utilisant même celles des antagonistes.


Car le cerveau se construit constamment. Et la recherche de la vérité peut facilement avoir un objectif fonctionnel : façonner notre cerveau et améliorer son potentiel inné, ce qui peut alorsapporter beaucoup de bienen cemonde.



Un appelvers lephilosophe intérieur


Cette exploration des traits clés d’un philosophe n’est pas simplement un exercice réservé aux universitaires, mais une invitation à se lancer dans uncheminementtransformateur. En approfondissant le doute, l’indépendance, l’autosuffisance, la logique, la curiosité et l’ouverture dynamique, vous cultivez les graines de la sagesse en vous et vousvous transformez en un être plus capable. Capable de quoi ? Quelle que soit la réponse, rappelez-vous que nous sommes plus capables que ce que nous pensons être.


Bien que le chemin vers la philosophie ne soit pas nécessairement immédiatement reconnu, la poursuite en elle-même est une entreprise louable. L’acte de remettre en question, de rechercher la vérité par une réflexion approfondie et une soif de connaissance, est sa propre récompense, capable de transformer vos potentiels intérieurs en réalité. C'est une preuve de la curiosité insatiable de l'esprit humain, un témoignage de notre désir de nous comprendre nous-mêmes et l'univers qui nous entoure.


Et c’est grâce à une meilleure compréhension de la réalité que nous pouvons agir conformément aux idées que nous avons découvertes.


Chaque pas que vous faites, chaque trait que vous développez est une contribution aux grandes archives de la pensée philosophique, enregistrées et préservéesdepuisdes milliers d’années ! Vous faites partie d’une lignée qui comprend d’innombrables sages à travers les âges,qui découle dela recherche collective de la sagesse.


Alors, cher lecteur, lancez-vous dans la quête. Laissez le doute être votre épée, l’indépendance votre boussole et la curiosité votre carburant. Entraînez votre esprit à l'art de la logique, cultivez un empire d'autosuffisance et restez toujours ouvert aux murmures de nouvelles idées, afin qu'elles puissent transformer votre esprit flexible en conséquence!


374 views0 comments

תגובות


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page