top of page

The Universal Businessman -- Life As a Business Opportunity

Updated: Jan 28


(French translation by Mr. Leblanc. English Version, below)


L'homme d'affaires universel : la vie comme opportunité commerciale Dans cet article, j'aimerais présenter au monde un nouveau concept qui peut être utilisé pour voir la vie d'une manière plus pratique. Je suis convaincu que ce concept peut nous aider à surmonter la perspective naïve inhérente et à comprendre qu'une grande partie de la valeur que nous attribuons aux choses et aux êtres en réalité n'est que cela - assignée, un choix de notre part. Ce qui est présenté de façon similaire dans l'article: '' Rubinshteinic Butcher''. En tant qu'homme d'affaires, ou plus précisément entrepreneur, j'ai fondé ce même site Web avec l'intention de garder le contrôle sur mon contenu, en évitant que des administrateurs et modérateurs externes ne le suppriment arbitrairement. Dans une profondeur de contenu principalement philosophique, bien sûr. Je fais aussi la même chose avec le contenu des autres contributeurs d'articles

C’est pourquoi je pense que les sites privés, comme les blogs, restent indispensables. Je me soucie avant tout de la sécurité des contenus et de leur hébergement pour les générations à venir, au nom de la vision de Philosocom : contribuer à la profondeur des contenus numériques et maintenir la pertinence de la philosophie pour l'humanité dans son ensemble. Mes qualifications pour rédiger cet article découlent de mon expérience. J'ai suivi une formation en entrepreneuriat dans une entreprise socio-commerciale israélienne et je dirige Philosocom depuis 2019. Avoir une entreprise nécessite une perspective pratique. Cela signifie considérer toute chose et toute personne ayant de la valeur comme une « ressource ». Par « ressource », j'entends le potentiel dont elles sont dépositaire pour contribuer à la croissance de votre entreprise et ainsi à l'avancement de vos espoirs et de vos rêves en tant que propriétaire d'entreprise. Cela ne signifie pas nécessairement que les choses et les êtres soient considérés comme jetables. Soyons plus rationnels et moraux que cela. Ne transformons pas nos alliés en ennemis. Aspirons à un avenir où plus une chose est prometteuse, plus elle peut générer de grandes opportunités. Pourquoi, alors, écarter des partisans alors qu’ils peuvent être d’une grande aide un jour ? L’homme d’affaires universel aborde la vie avec un état d’esprit calculé. Il a abandonné l’état bienheureux de l’innocence pour adopter une vision plus large. Lorsque les naïfs se promènent et admirent les magnifiques paysages qui les entourent, ils peuvent être impressionnés. Cependant, ce visionnaire pratique mettra de côté la vanité pour se concentrer sur la raison pour laquelle il est allé se promener en premier lieu : maintenir ou améliorer sa santé physique, perdre du poids, etc. Je me suis rebaptisé Tomasio parce que j'ai reconnu la folie de la naïveté. Une personne innocente ne tente pas de comprendre le monde qui l’entoure. elle est plutôt piégée dans ses propres impressions d’émerveillement et de beauté. Cela fait partie de ce que j'appelle la tragédie de la philosophie. À l'origine, je m'appelais Tom, ce qui signifie « innocence » en hébreu. Oui, je suis allé jusqu'à changer officiellement mon prénom pour faire valoir un point. Comme Tomasio a plus de lettres que Tom, c'est comme si je suis désormais plus que mon expérience initiale de la réalité. Ce concept que j’essaie de transmettre ne correspond pas nécessairement à la façon dont est la vie. Il décrit plutôt comment la vie, selon cette idée, devrait être vécue. Il ne s’agit pas d’être mais d’aspirer à être. Pour l’homme d’affaires universel, chaque instant peut devenir une opportunité, d’une manière ou d’une autre. Avez-vous remarqué pourquoi j'écris parfois sur les jeux vidéo ? C'est précisément à cause de ce raisonnement : tout et tout le monde peut présenter la merveilleuse possibilité d'un article. Voyez par vous-mêmes combien j’en ai écrit jusqu’à présent. Tout cela pour notre plaisir. Cependant, ce concept comporte également un élément de tristesse. L’homme d’affaires universel n’est pas nécessairement un être tout-puissant aux ressources illimitées. Ses ressources sont limitées. Et comment ne pas les limiter ? Je ne parle pas seulement d'argent ici. Je parle de la vie elle-même. C’est éphémère, et aucun de nous n’est immortel, n’est-ce pas ? L’essence de cette philosophie de vie est d’être rationnellement conscient de nos limites. Cependant, cela n’implique pas que nous devrions nous plaindre ou nous attarder sur des sujets indépendants de notre volonté, comme l’incertitude de la vie elle-même ! Cela pourrait signifier que nous ne devrions pas gaspiller nos ressources et nos actifs, chers lecteurs. Et nous ne devrions pas non plus les sous-estimer, car nous possédons peut-être ce qui manque à beaucoup d’autres. La gratitude aide à accroître la conscience. Pensez à vos familles, animaux de compagnie, amis et supporters. Les sous-évaluer pourrait vous conduire à gaspiller beaucoup de potentiel sans même vous en rendre compte. N’oubliez pas : le pouvoir est tout, et l’homme d’affaires universel en est plus que conscient. Il ou elle est conscient(e) du fait que tout peut avoir un potentiel prometteur, pour cette seule raison. Depuis que j'ai acquis mes propres cartes de visite, j'ai remarqué un changement subtil dans ma perception de la vie. Le but de ces cartes est de développer votre marque et votre réseau. Tout le monde peut les recevoir et cela laisserait une première impression positive. J’en ai même donné une à un médecin que j’ai consulté une fois. Gérer la distribution de ces cartes m'a appris que n'importe qui peut être un futur lecteur de Philosocom. Si ce n’est pas les destinataires eux-mêmes, du moins les personnes qui leur seront recommandées. Qui sait? Comme le dit le cliché : « Aucun homme n’est une île ». Il pourrait y avoir de parfaits ermites, n'est-ce pas ? Mais la plupart des gens ont des relations. Même vous, je parirait.


La méditation de pleine conscience cherche à sensibiliser par la pratique, à ressentir la vie au-delà de nos actions habituelles. Marchez-vous constamment ? Vous pourriez être étonné lorsque vous réaliserez que cela pourrait tout aussi bien être automatique, grâce à une vie passée à le faire.

Le méditant conscient cherche à surmonter l’automatisme en l’emportant sur le fil de la pensée. J'ai moi-même étudié et pratiqué la méditation zen.


L’homme d’affaires universel, quant à lui, tente de réaliser la même chose, mais pas de manière empirique mais rationnelle. Logiquement, en d’autres termes. Ils croient que puisque les ressources limitées, tirer profit de la vie peut être bénéfique. En d’autres termes, ils utilisent leurs ressources et leurs atouts à leur propre avantage, car ils sont conscients de ce dont ils sont capables. Ils ne permettent pas que leurs ressources soient gaspillées par des activités banales ou par le processus automatique du cerveau humain, qui s’active lorsque les choses sont considérées comme allant de soi. Ils ne voudront pas perdre leur temps si facilement.


Je crois que le « génie » de cet archétype réside dans le fait que vous n’avez peut-être même pas besoin de méditer pour être attentif. Examinez simplement le cours de vos pensées et convainquez-vous pourquoi elles sont fausses, peu pratiques ou les deux, lorsqu’il s’agit de votre pouvoir. Après tout, nos pensées affectent nos émotions et, donc, notre état mental, n’est-ce pas ?


Considérez essentiellement cette approche comme un jeu d’échecs. Se défaire d'un pion... Un pion sur le plateau, et vous pourriez être voué à la défaite et à l'échec, à la déception de vos efforts pour gagner, pour réussir. Ne sacrifiez jamais ...rien ni personne aussi vite, sinon vous pourriez le regretter !


Il n’y a aucune raison pratique de s’attarder sur des pensées sombres lorsque vous pouvez saisir l’occasion et capitaliser sur le potentiel que présente la vie. Ce potentiel, inhérent à la fois à votre vie et aux individus qui interagissent avec elle, peut être défini par l’influence plutôt que par le pouvoir direct, qu’il relève ou non de votre contrôle.


En tant que tels, nous sommes plus puissants que nous ne le pensons, simplement en raison de la facilité avec laquelle nos actions peuvent affecter les autres – et nous-mêmes également. Ne sous-estimez jamais les nombreuses réactions en chaîne que vous pouvez déclencher avec un seul agissement.


Je vous adresse à tous mes meilleurs vœux et vous exprime ma gratitude d’avoir pris le temps de lire cet article. Reconnaissez-vous ce que je viens d'accomplir ? J'ai capitalisé sur l'essence même du concept de cet article : le fait que votre temps peut être utilisé à bon escient, ce que j'ai capitalisé dans ce but précis.


Qui a prétendu que le capitalisme devait se limiter uniquement à la richesse matérielle ? Aider les autres peut être considéré comme une forme de richesse morale. La richesse ne se limite pas à l’argent ou aux biens matériels. Parfois, la richesse la plus précieuse réside dans les moments que nous vivons dans la vie, que nous pouvons utiliser pour atteindre nos objectifs. Dans mon cas, il s'agit d'atteindre une reconnaissance mondiale.


Alors pourquoi perdre du temps à admirer la verdure quand on peut la cultiver ? Hahahahahaha.


**********************************

(English, original)



In this article, I would like to introduce the world to a new concept that can be used to view life in a more practical manner. I am confident that this concept can assist us in overcoming the inherent naive perspective, and understand that much of the value we assign to things and beings in reality is just that -- assigned, a choice by us. It's with the similar rationale presented in the Rubinshteinic Butcher article.


As a businessman, or specifically, an entrepreneur, I founded this very website with the intention of maintaining control over my content, avoiding the potential for external admins and moderators to arbitrarily remove it. In mostly philosophical depth of content, of course. I also do the same with the content of others.


This is why I believe that private websites, such as blogs, remain essential. I am primarily concerned with the security of the content and host for generations to come, in the name of Philosocom's vision: Contribution to the depth of digital content, and maintaining philosophy's relevance to humanity at large.


My qualifications for writing this article stem from my experience. I have completed a course in entrepreneurship from an Israeli socio-business enterprise and have managed Philosocom since 2019.


Having a business requires a practical perspective. This means viewing everything and everyone of value as a "resource." By "resource," I mean the potential they have to contribute to the growth of your business and thus to the advancement of your hopes and dreams as a business owner.


This does not have to entail treating things and beings as disposable. Let's be more rational and moral than that. Let's not turn allies into foes. Let's strive for a future where the more promising something is, the greater opportunities it can generate. Why, then, discard supporters when they can be of great help one day?


The universal businessman approaches life with a calculated mindset. They have abandoned the blissful state of innocence in favor of looking at the bigger picture.


When the naive go for a walk and witness the beautiful scenery around them, they may be inspired with awe. However, this practical visionary will set aside vanity to focus on the reason they went for a walk in the first place: to maintain or improve physical health, lose weight, and so on.


I renamed myself Tomasio because I recognized the folly of naivety. An innocent person does not attempt to understand the world around them. They are instead trapped within their own impressions of wonder and beauty. It's part of what I call the tragedy of philosophy. I was originally named Tom, which means "innocence" in Hebrew.


Yes, I went to the extent of officially changing my first name to make a point. As Tomasio has more letters than Tom, it's like I now am more than my initial experience of reality.


This concept I'm trying to convey isn't necessarily how life is. Rather, it depicts how life, according to this idea, should be lived. It's not about being but about aspiring to be.


For the universal businessman, every moment holds the potential to become an opportunity, one way or another. Have you noticed why I sometimes write about video games? It's precisely because of this reasoning: Everything and everyone can pose the wonderful possibility of an article. See for yourselves how many I've written thus far. All for your enjoyment.


However, this concept also carries an element of sadness. The universal businessman isn't necessarily an all-powerful being with limitless resources. Their resources are finite. And how can they not be limited? I'm not only talking about money here. I'm speaking about life itself. It is finite, and none of us are immortal, right?


The essence of this life philosophy is to be rationally aware of our limitations. However, this does not imply that we should whine or dwell on matters beyond our control, such as the uncertainty of life itself!


It could mean that we should not waste our resources and assets, dear readers. And we shouldn't underestimate them either, for we may have what many others lack. Gratitude helps the increase of awareness. Consider your families, pets, friends, and supporters. Undervaluing them could lead you to waste a great deal of potential without even realizing it. Remember: power is everything, and the Universal Businessman is more than aware of that. He or she are aware of the fact that anything could have promising potential, at the premise of that reason alone.


Since acquiring my own business cards, I've noticed a subtle shift in my perception of life. The purpose of these cards is to expand your brand and network. Anyone can receive them, and it would leave a positive first impression. I even gave one to a doctor I once visited.


Managing the distribution of these cards has taught me that anyone could be a future reader of Philosocom. If not the recipients themselves, then to the people who will be recommended to them. Who knows? As the cliché goes, "No man is an island." There might be complete hermits, yes? But most people have connections. Even you, I bet.


Mindfulness meditation seeks to raise awareness through practice, to sense life beyond our habitual actions. Do you walk constantly? You might be amazed when you realize that it might as well be automatic, thanks to a lifetime of doing it.


The aware meditator seeks to overcome the automatic by prevailing over the train of thought. I studied and practiced Zen meditation myself.


The universal businessman, on the other hand, attempts to achieve the same thing, but not empirically but rationally. Logically, in other words. They believe that since they are limited, capitalizing on life can be beneficial. In other words, they utilize their resources and assets to their own advantage, because they are aware of what they are capable of. They do not allow their resources to be wasted away by mundane activities or the automatic process of the human brain, which gets activated when things are taken for granted. They will not desire to kill their own time so easily.


I believe the "genius" of this archetype lies in the fact that you might not even need to meditate to be mindful. Simply examine your train of thoughts and convince yourself why they are either wrong, impractical or both, when it comes to your power. After all, our thoughts affect our emotions and, thus, our mental state, correct?


Essentially, view this approach as a chess game. Undermine one soldier... One soldier on the board, and you might be doomed to defeat and failure, to the disappointment of your effort to win, to succeed. Never sacrifice anything and anyone so quickly or you might regret it!


There's little practical reason to dwell on gloomy thoughts when you can seize the day and capitalize on the potential that life presents. This potential, inherent in both your life and the individuals who interact with it, can be defined by influence rather than direct power, regardless of whether it falls within or outside your control.


As such, we are more powerful than we might realize, simply of how easily our actions can affect others -- and ourselves as well. Never underestimate the many chain reactions you can trigger with one act alone.


I extend my best wishes to you all and express my gratitude for taking the time to read this article. Do you recognize what I just accomplished? I capitalized on the very essence of this article's concept -- the fact that your time can be used for much benefit, which I capitalized for that very purpose.


Who claimed that capitalism must be solely confined to material wealth? Helping others can be seen as a form of moral wealth. Wealth includes more than just money or material assets. Sometimes, the most valuable wealth lies in the moments we experience in life, which we can use to further our goals. In my case, it's achieving World Relevance.


So, why waste time admiring greenery when you can cultivate it instead? Hahahahahaha.

133 views2 comments

2 Comments


roland leblanc
roland leblanc
Mar 22, 2023

About : '' After all, our thoughts affect our emotions and, thus, our mental state, correct?''

I wonder if you could tell us more on this; as, I have experienced that emotions come first, and figuring out what is going on , next?

I wonder?

Thanks for clarifying!

roland

Like
Replying to

I do not think there is a definite chain of events that lead to one another, when it comes to our mentality. I do know, however, that our mindset affects our emotions on the long-term.


Cognitive Behavior therapy teaches us that it is important to identify automatic thoughts and change them in order to reduce our anxieties. Philosophizing on our own thoughts seem to do just that. I guess that's why mantra exists in meditation -- to help us focus on specific meanings for our wellbeing.


Thanks for asking!

Like

Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page