top of page

Truth, Opinion and PC Culture -- How and Why We "Replaced" The Truth

Updated: Apr 7



A beautiful girl

(French translation by Mr. Roland Leblanc. English Below)


Vérité, opinion et culture PC – Comment et pourquoi nous avons « remplacé » la vérité En tant que société, nous n'avons pas remplacé la vérité par nos opinions Nous disons aux autres ce que nous pensons être vrai (et peut-être est-ce vrai), mais nous le cachons derrière la façade de « l’opinion » afin d’être sensibles les uns aux autres. Il se peut en fait que nous empêchions les meilleures versions de nous-mêmes au nom de notre sensibilité envers ceux dont les problèmes émotionnels dépassent leur besoin de connaître la vérité. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est difficile d’être ami avec des philosophes, mais je m’éloigne du sujet.

Tout ce que nous prétendons être une « opinion » n’est pas en réalité seulement une opinion. Peut-être que nos opinions sont vraies et étayées par une logique et des preuves cohérentes, mais parce que nous sommes une société hétérogène dont une grande partie croit en des choses qui ne sont pas vraies, la « religion » du politiquement correct nous a « forcés » à décrire certaines vérités sous forme d'opinions, afin que les amour propre de ceux qui nient ces vérités ne soient pas blessés. Les personnes autistes, par exemple, peuvent avoir des problèmes de compréhension au niveau interpersonnel. Cependant, le dire ainsi pourrait les blesser. D'un autre côté, dire « À mon avis, beaucoup de personnes autistes ont des problèmes relationnels parce qu'ils ont du mal à comprendre les autres » peut être bien plus insultant, n'est-ce pas ? Pourquoi cela ne serait-il pas moins insultant ? La vérité fait mal. La vérité fait mal parce que la grande majorité des humains ont des sentiments, et lorsque nos croyances sont remises en question, la vérité peut également remettre en question nos sentiments. Par conséquent, afin d'éviter de déclencher des problèmes émotionnels chez les gens, il est facile de les tromper (et peut-être de vous tromper vous-même) en présentant la vérité comme une opinion. Et tout l’intérêt de la culture PC est d’éviter de blesser les émotions des gens. Si nous travaillons à résoudre nos problèmes émotionnels personnels et si nous sommes capables de faire la distinction entre « Kli » et « Tochen », le besoin de culture PC et de « marcher sur des œufs » sera considérablement réduit. Une situation particulière au Service National (2017-2018) Dans une situation particulière lors du travail, les salariés (dont la plupart sont religieux) ont parlé d'évolution. L’un d’eux a déclaré : « Si les gens veulent croire que les humains sont issus des singes, qu’ils le croient. » Le fait est que l’évolution s’appuie sur de nombreuses preuves, et cela ne signifie même pas que les humains sont issus des singes. Il dit que les humains et les singes partagent un ancêtre commun. Ce qui est drôle, c'est que son ignorance de l'évolution, une théorie scientifiquement prouvée, a fait de ses croyances religieuses une simple opinion que lui et de nombreux travailleurs là-bas défendent, s'ils sont effectivement si sûrs que l'évolution signifie que les humains sont issus des singes. Mais comme moi seul savais (apparemment) qu'il avait tort à propos de l’évolution, j’étais le seul à me dresser contre lui. Sa question et ma réponse Il m'a demandé : « Et en quoi crois-tu ? », ce à quoi j'ai répondu : « Je crois aux informations exactes provenant de sources fiables. » Il a répondu : « Mais l’Ancien Testament n’est-il pas une source fiable ? » Eh bien, puisque certaines informations de la Bible ont été prouvées fausses par la science (comme les 7 jours de la création, le monde n'ayant que quelques milliers d'années, et ne mentionnant pas du tout les dinosaures car la Bible est avant tout un guide religieux et moral). plus qu'un manuel d'histoire) Je lui ai dit que la Bible n'est pas tout à fait exacte sur tout ce qui y est écrit. Cela pourrait être exact sur certaines informations, n'est-ce pas ? Mais de manière générale, il est important de ne pas généraliser sur les personnes ni sur les sources. Veuillez également appliquer l’erreur de la personne dans son ensemble à d’autres choses. Afin de coopérer les uns avec les autres pendant le travail et d'éviter des conflits potentiellement agressifs, nous n'avions d'autre choix que de respecter et d'accepter les croyances de chacun comme des « opinions » et de poursuivre nos missions (même si j'avais raison). Parfois, la vérité mérite d’être moins prioritaire au nom du professionnalisme. Mettez simplement ces conflits de côté car vous avez besoin de travailler plus que de discuter. De cette anecdote, nous pouvons conclure que nous sommes parfois « obligés » de présenter les vérités comme de simples « opinions » afin de vivre ensemble harmonieusement. L'expression « chacun a sa propre opinion » est souvent utilisée (du moins en Israël) pour mettre fin à une conversation ou pour éviter un conflit, car le mot « opinion » est plus respectueux que le mot « vérité », même si ce que nous croyons est en réalité vrai. Nous n’avons donc pas nécessairement remplacé la vérité par l’opinion. Nous ne pouvons pas le faire de toute façon, car il existe un monde qui existe au-delà de notre esprit. Nous avons « remplacé » la vérité par le politiquement correct, au nom de la coopération et de l’harmonie au sein d’une société multiculturelle et universelle. Ceux qui n’acceptent pas les opinions des autres (même si elles sont vraies) sont souvent décrits comme agressifs ou arrogants, comme si ceux qui n’acceptent pas les croyances des autres étaient « omniscients ». En réalité, personne n’est capable d’omniscience. Conclusion Être un intellectuel n'est pas toujours facile lorsque les autres se sentent menacés par vos débats, votre mémorisation des preuves et vos compétences logiques. L'intellect peut intimider. C’est peut-être pour cette raison qu’ils ont développé le stéréotype selon lequel les intellectuels sont des rêveurs arrogants et narcissiques qui croient qu’ils savent tout et qu’ils sont supérieurs aux autres. Ou bien ils peuvent croire que les intellectuels sont simplement des « trolls », une croyance qui peut être utilisée comme un moyen de surmonter le sentiment désagréable d'être intimidé.


Mais en réalité, certaines personnes sont plus intelligentes que d’autres. C'est la vérité et cela a beaucoup à voir avec la génétique mais aussi avec d'autres facteurs. Vous n'avez même pas besoin d'aller aussi loin et de réaliser une action ad hominem simplement parce que vous n'aimez pas la vérité et/ou ne vous sentez pas en sécurité à l'égard de personnes ayant des capacités intellectuelles différentes des vôtres. J'en parle uniquement parce que ad hominem est une erreur logique très populaire utilisée par de nombreuses personnes. Et c’est l’un des produits de quelqu’un qui se fait insulter lorsque vous préférez la vérité à la culture PC et à la post-vérité.


Il n’est pas nécessaire que la vérité soit composée de vos sentiments pour qu’elle en soit une. Une « vérité personnelle », alias post-vérité, est soit correcte, soit incorrecte, quels que soient vos pensées et vos sentiments à ce sujet. Quoi qu'il en soit, en raison de leurs problèmes émotionnels, les gens peuvent se sentir obligés de répondre aux insultes ou même de menacer les autres comme mécanisme d'auto-défense. Ou en d’autres termes, parce qu’ils ne sont pas en sécurité. Et l’insécurité est un problème émotionnel qui ne devrait pas être de votre ressort car ce n’est pas de votre responsabilité.


Pourquoi devrions-nous même entretenir une culture dans laquelle les gens ne s’occupent pas de leurs problèmes émotionnels ? Pourquoi est-ce notre responsabilité, alors que c'est la leur ? Pourquoi devrions-nous être en faute quand quelqu’un a un tel problème dont nous ne sommes pas responsables, même si nous l’avons déclenché ? Après tout, travailler à éradiquer ces problèmes éliminera en premier lieu le besoin d’être politiquement correct. Et de la même manière, cela peut nous aider à devenir plus honnêtes et plus ouverts envers les autres.


Et lorsque les autres nous permettent d’être plus ouverts, nous pouvons même nourrir un amour véritable et inconditionnel. Vous ne pouvez pas aimer ce que vous craignez. Le contraire de l’amour n’est pas la haine mais la peur. Vous ne pouvez pas aimer ce qui vous menace. Ainsi, la culture PC, à long terme, peut ruiner le véritable amour lorsqu’elle nous encourage à recommencer à craindre, au lieu de moins craindre. Cela inclut la vérité.

Nous sommes confrontés au choix entre être tolérants envers les vérités possibles et/ou existantes des autres comme « juste votre opinion » ou simplement être « brutalement honnêtes ». Aux yeux des lâches, c'est parce que la peur les inquiète etqu'ils n'en ont donc aucun désir.


En réalité, il existe toujours une probabilité de malaise chez les êtres humains. Et tant que nous craignons ou dédaignons le mal-être, au point de nous échapper, nous n’aimerons jamais, inconditionnellement.


Le véritable amour nécessite d'avoir du cran. Lorsque vous manquez de cran, vous aboutissez à une mentalité de PC.


« Profitez » des relations parasociales si vous le désirez. Vous ne soulagerez jamais votre solitude existentielle si vous êtes un lâche.


Nous ne nous aimerons jamais vraiment... si nous avons peur d'être nous-mêmes, sans filtre et honnêtes.


Hahahahaha...


De qui fuis-tu ? Vous fuyez votre potentiel. Pensez-vous que l'on peut aimer les gens si on ne peut pas les aimer pour ce qu'ils sont réellement, au-delà des filtres comme le PC de « l'opinion » ? Pensez-vous qu’ils peuvent vous aimer s’ils ont trop peur pour aimer la vérité ?


Ne sois pas si stupide...


*****************************


We as a society did not replace truth with our opinions


We tell others what we think is true (and perhaps it is true), but we hide it behind the façade of “opinion” in order to be sensitive towards one another. We may in fact be hindering the best versions of ourselves in the name of being sensitive to those whose emotional problems surpass their need to know the truth. It is one of the reasons it is difficult to be friends with philosophers, but I digress.


Not everything we claim to be an “opinion” is truly only an opinion. Perhaps our opinions are true, and are backed by a consistent logic and evidence, but because we are a heterogeneous society with large portions of it believing in things that are not true, the “religion” of political correctness has “forced” us to portray some truths as opinions, so the feelings of those who deny those truths won’t get hurt.


Autistic people, for example, may have understanding problems on the interpersonal level. However, saying it like that could hurt their feelings. On the other hand, saying "In my opinion, a lot of autistic people have interpersonal problems because they struggle to understand other people" can be far more insulting, correct?


Why wouldn't it less insult? The truth hurts. The truth hurts because the vast majority of humans have feelings, and when our beliefs are challenged, the truth can also challenge our feelings. Therefore, in order to avoid triggering people's emotional problems, it is easy to deceive them (and perhaps yourself) by portraying the truth as an opinion.


And the whole point of PC culture is to avoid hurting people's emotions. Should we work to solve our personal emotional problems, and should we be able to distinguish between "Kli" and "Tochen", the need for PC culture, and of "walking on eggshells", will be reduced significantly.


A specific situation at National Service (2017-2018)


In a specific situation during work, the employees (most of which are religious) spoke about evolution. One of them said, “If people want to believe that humans originated from apes, let them believe that.”


The thing is, evolution is backed by a lot of evidence, and it doesn’t even mean that humans originated from apes. It says that humans and apes share a common ancestor.


The funny thing is, her ignorance about evolution, a scientifically proven theory, made her religious beliefs to be nothing more than an opinion she and many of the workers there hold, if they are indeed so sure that evolution means that humans came from apes. But, since only I (apparently) knew she was wrong about evolution, only I stood up against her.


Her question and my response


She asked me, “And in what do you believe?”, to which I replied, “I believe in accurate information from reliable sources.”


She replied, “But isn’t the Old Testament a reliable source?”


Well, since some information in the Bible has been proven wrong by science (such as the 7 days of creation, the world being only a few thousand years old, and not mentioning dinosaurs at all due to the bible primarily being a religious-moral guide than a history textbook) I told her that the Bible is not completely correct about everything that is written there. It could be correct about some information, yes? But in general, it is important to not generalize about people and not about sources. Kindly apply the whole-person fallacy to other things as well.


In order to cooperate with each other during work and avoid potentially aggressive conflicts, we had no choice but to respect and accept each other's beliefs as "opinions" and move on with our assignments (even though I was correct). Sometimes the truth does deserve to be in lower priority in the name of being professional. Simply put these disputes aside because you need to work more than you need to argue.


From this anecdote, we can conclude that we are sometimes "forced" to portray truths as nothing more than "opinions" in order to live together harmoniously. The phrase "everyone has their own opinion" is often used (at least in Israel) to end a conversation or to avoid conflict, because the word "opinion" is more respectful than the word "truth," even if what we believe is actually true.

So we did not necessarily replace truth with opinion. We can't do it regardless because there is a world that exists beyond our minds. We "replaced" truth with political correctness, in the name of cooperation and harmony within a multi-cultural, universal society. Those who do not accept the opinions of others (even if true) are often portrayed as either aggressive or arrogant, as if those who do not accept the beliefs of others are "omniscient." In reality, no one is capable of omniscience.

Conclusion


Being an intellectual is not always easy when others feel threatened by your debating, memorization of evidence, and logical skills. Intellect may intimidate. Perhaps as a result, they have developed the stereotype that intellectuals are arrogant and narcissistic dreamers who believe that they know everything and are superior to others. Or they may believe that intellectuals are simply "trolling"—a belief that may be used as a way to overcome the uneasy feeling of being intimidated.


In reality, however, some people are smarter than others. It's the truth and it has a lot to do with genetics but also to other factors. You don't even need to go that far and pull off an ad-hominem just because you dislike the truth and/or feel insecure about people with different intellectual capacity than yourself. I am only bringing this up because ad-hominem is a very popular logical fallacy used by plenty of people. And, it is one of the products of someone being insulted when you prefer the truth over PC culture and post-truth.


The truth does not have to be composed of your feelings in order for it to be one. A "personal truth", AKA post-truth, is either correct or incorrect regardless of your thoughts and feelings on it. Either way, because of people's emotional problems they may feel compelled to insult back or even threaten others as a self-defense mechanism. Or in other words, because they are insecure. And insecurity is an emotional problem that shouldn't be yours to deal with because it is not your responsibility.


Why should we even nurture a culture where people do not deal with their emotional problems? Why is it our responsibility, when it is theirs? Why should we be at fault when someone has such a problem we are not responsible for, even if we triggered it? After all, working to eradicate these problems will eradicate the need to be PC in the first place. And likewise, it can help us to become more honest and open with others.


And when others allow us to be more open, we can even nurture true, unconditional love. You cannot love what you fear. The opposite of love is not hate but fear. You cannot love what makes you feel threthened. Thus, PC culture, in the long-term can ruin true love when it encourages us to resume fearing, instead of fearing less. That includes the truth.


We are faced with the choice of either being tolerant of others' possible and/or existent truths as "just your opinion" or simply being "brutally honest". In the eyes of the cowardly it is because the fear unease and thus have no desire for it.


In reality, there is always probability of unease within human beings. And as long as we fear or disdain unease, to the point of escape, we, will, never, love, unconditionally.

True love requires b***s. When you lack b***s, you result to a PC mentality.



We will never love each other truly... if we are afraid of being ourselves, unfiltered, and honest.


Hahahahaha...


Who are you running from? You are running from your potential. Do you think you can love people if you cannot love them for who they really are, beyond filters such as the PC of "opinion"? Do you think they can love you if they are too afraid to love the truth?


102 views0 comments

Kommentare


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page