top of page

On Truth and its Components -- How To Understand and Detect the Truth

Updated: Mar 6


A tech room

(French translation by Mr. Roland Leblanc. English Below)


Sur la vérité et ses composantes – Comment comprendre et détecter la vérité Les vérités sont composées de trois éléments : les preuves, les informations et la structure logique. Il ne peut y avoir de vérité qui ne soit pas évidente, qui ne contient pas de données et qui ne soit pas basée sur un raisonnement logique. Même les sources d’un acte illogique, comme faire une erreur ou se tromper, contiennent un raisonnement logique qui a conduit à cet acte illogique. En d’autres termes, un mauvais raisonnement existe toujours et conduit à des conclusions logiques, et c’est l’une des raisons pour quoi le cerveau qui est derrière différents actes compte. Les preuves sont le résultat de l’expérimentation, de l’existence ou des deux. Il peut y avoir des vérités qui ne peuvent être trouvées par l’expérimentation, comme la logique pure, qui ne peut être expérimentée qu’à travers des représentations plutôt que directement. D’ailleurs, la logique pure est celle qui n’intègre pas de principes empiriques.

Pourtant, par définition, la preuve est quelque chose qui existe et sert donc de raison pour croire que quelque chose est vrai ou non. Cette preuve peut être au niveau physique (preuve concrète) ou abstraite (preuve dépendant de concepts partagés qui sont largement considérés comme la vérité dans le domaine de « la dimension mentale »), et qui dépend également de d'autres représentations pour exister. Les preuves peuvent être au singulier ou au pluriel, chaque élément de preuve ayant différents niveaux de pertinence par rapport au point que l’on tente de prouver. La même preuve pourrait non seulement prouver des choses différentes, mais aussi des choses qui sont exactement opposées, aussi ironique que cela puisse paraître. Étonnamment, il existe 21 types de preuves différents. Plus le lien spécifique entre la preuve et le point que l’on tente de prouver est fort, plus ce point est vraisemblablement vrai. Tout est information. Chaque détail que l’on remarque ou crée, quelle que soit l’importance qu’on lui accorde, est néanmoins une information. Une plus grande conscience et une plus grande sensibilité (à ne pas confondre avec la sensiblerie,laquelle implique les émotions) conduisent à la réception de plus d'informations, du sensoriel à l'intellectuel. Par conséquent, ceux qui reçoivent une stimulation externe et interne de manière plus intensive pourraient être naturellement plus intelligents que ceux qui sont plus insensibles et plus inconscients. Pourtant, cette intelligence n'empêche pas les conséquences négatives, comme être plus susceptible de se sentir épuisé, être plus sujet au stress et à l'anxiété (comme lorsqu'on est philosophe, par exemple), etc. Néanmoins, toute vérité contient des informations, et ces informations pourraient nous amener à découvrir sa méthodologie logique. Pourtant, les données peuvent être à la fois correctes et incorrectes. C’est pourquoi une caractéristique importante du sage est d’être capable, ou du moins de tenter, de distinguer les deux catégories d’informations lorsqu’il les reçoit. Accepter chaque information comme vraie peut conduire, voire renforcer, l’ignorance que nous avons de l’existence. Tout a une raison et il n’est pas nécessaire qu’elle soit divine, si une telle option existe en premier lieu. Même si vous arrivez à une conclusion erronée, à une erreur, lors de la résolution d'un problème mathématique, il existe toujours des facteurs qui vous ont poussé (ou l'inverse) à commettre une erreur dans l'équation ; facteurs, qui sont des représentations d’une structure logique. Fondamentalement, tout, de la vérité au mensonge, de la matière à l’idée matérielle, est une représentation d’une évolution/processus logique. Après tout, l’existence est à plusieurs niveaux. Or, justement parce que tout a une origine logique derrière lui, il n’est pas nécessaire qu’il soit parfait, c’est-à-dire dépourvu de défauts, pour être un. Après tout, si la logique existe dans la réalité et que la réalité est imparfaite, alors la logique peut aussi être imparfaite. Le problème qui se pose, cependant, est que si tout est information et tout est origine et représentation d’une méthodologie logique, comment peut-on différencier la vérité de la tromperie ? même s'il existe des preuves connexes. Après tout, les preuves peuvent être fabriquées de toutes pièces, et les preuves seules ne suffisent pas car elles peuvent être utilisées à mauvais escient pour déformer notre compréhension. Comme je l’ai dit, une même évidence peut être mise en relation avec différentes possibilités, qui peuvent aussi s’opposer ; même les théories opposées qui sont utilisées pour prouver, contiennent également des données et sont, elles aussi, une représentation/origine d'une structure logique. Je peux affirmer une hypothèse : une théorie qui a les preuves les plus spécifiques, les sources d'informations les plus fiables et le moins d'erreurs/défauts logiques est la théorie/hypothèse la plus vraie. Les vérités peuvent être à la fois absolues et relatives.Elles sont relatives à l’objet/sujet en question, et à l’intérieur de celles-ci, spécifiquement, elles sont absolues. Un tel « paradoxe » est possible grâce à l'être absolu et relatif qui est à différents niveaux d'existence : le relatif est celui qui se rapporte à quelque chose en tant que partie d'une collection, comme une idéologie ou une construction sociale ; L'absolu se rapporte à quelque chose de spécifique, libre de toute collection, c'est-à-dire sans égard à aucune collection, ni à rien d'autre, au-delà de la chose/l'être lui-même. En d’autres termes, comme faisant partie du monde au-delà de l’esprit, indépendamment de notre pensée.


Et tout ce qui n’est pas vrai, c’est-à-dire ce qui ne s’applique pas à la dernière phrase surlignée, est un mensonge, une tromperie. À l’ère de la désinformation, il est difficile de faire la distinction entre la vérité et le mensonge. Cependant, en tant que philosophe et directeur de Philosocom, je m'efforce de comprendre la vérité et de vous faire part de mes découvertes, dans l'espoir que mes idées soient effectivement correctes. C'est l'une des raisons pour lesquelles je réorganise de nombreux articles en ce moment et tente de vérifier ce que j'ai écrit avec des sources fiables.


Après tout, vous le méritez bien.


***************



Truths are composed of three components: evidence, information, and logical structure. There cannot be a truth that is not evident, that does not contain data, and that is not based on logical reasoning. Even the sources of an illogical act, such as making a mistake or being incorrect, contain logical reasoning that has led to that illogical act. In other words, poor reasoning still exists and leads to logical conclusions, and that is one of the reasons the brains behind different acts, matter.


Evidence is a result of experimentation, existence, or both. There may be truths that cannot be found through experimentation, such as pure logic, which can only be experimented with through representations, rather than directly. For that matter, pure logic is one that does not incorporate empirical principles.


Still, evidence by definition is something that exists, and thus serves as reason to believe something as true or not. That evidence may be on the physical (concrete evidence) or abstract level (evidence depending on shared concepts that are widely seen as truth in the field of "the mental dimension"), and which is also dependent on other representations in order to exist.

Evidence can be either singular or plural, while each piece of evidence has different levels of relevance to the point one is attempting to prove. The same evidence could not only prove different things, but also things that are the exact opposites, ironic as it may sound. Surprisingly, there are 21 different types of evidence. The stronger the specific connection between the evidence and the point being attempted to prove, the more likely that point is true.


Everything is information. Every detail one notices or creates, regardless of the importance one relates to it, is information nonetheless. More awareness and higher sensitivity (not to be confused with sentimentality, which specifies emotions) leads to reception of more information, from sensory to intellectually. Therefore, those who receive external and internal stimulation more intensively could be naturally more intelligent than those who are more insensitive and more unaware.


Still, this intelligence does not prevent one from negative consequences, such as being more likely to feel exhausted, being more likely to be prone to stress and anxiety, (like when you're a philosopher, for example) and so forth. Nonetheless, every truth contains information, and that information could lead us to discover its logical methodology. Yet, data can be both correct and incorrect.


This is why an important trait of being wise is to be able, or at least attempt, to distinguish between the two categories of information, when receiving it. Accepting every information as true can lead to, and even strengthen, one’s ignorance of existence.


Everything has a reason and it does not have to be divine, if such option exists in the first place. Even if you get to a wrong conclusion, to a fallacy, when solving a mathematical problem, there are still factors which made you (or the opposite) to commit a fallacy in the equation; factors, which are representations of a logical structure.


Basically, everything, from truth to lie, from material to material-based idea, is a representation of a logical evolution/process. Existence after all is multi-layered. Now, just because everything has a logical origin behind it, it does not have to be perfect, i.e., to be devoid of flaws, to be one. After all, if logic exists in reality, and reality is imperfect, then logic too can be imperfect.


The problem that comes, however, is that if everything is information and everything is an origin and a representation of a logical methodology, how can one differ between truth and deception? even if there is related evidence. After all, evidence can be fabricated, and evidence alone is insufficient for it can be misused to distort our understanding. As I said, the same evidence can be related to different possibilities, which could also oppose each other; even opposing theories to one is trying to prove, also contain data and are, too, a representation/origin of a logical structure.


I can offer a possibility: A theory that has the most specific evidence, the most trustworthy information sources, and the least logical fallacies/flaws is the truest theory/assumption.


Truths can be both absolute and relative. They are relative to the object/subject at hand, and within it, specifically, they are absolute. Such “paradox” is possible by the absolute and relative being at different layers of existence: The relative is when relating to something as a part of a collection, like an ideology or a social construct; The absolute is related to something specifically, free of any collection, i.e., without regarding any collection, nor anything else, beyond the thing/being itself. In other words, as part of the world beyond the mind, independent of our thinking.


And, everything which is not the true, i.e., which does not apply to the last highlighted sentence, is a lie, a deception. In the age of misinformation it is difficult to distinguish between truth and falsehood. However, as a philosopher and head of Philosocom, I strive to understand the truth and provide you with my findings, in hope that my insights are indeed correct. It is one of the reasons I revamp many articles here and attempt to verify what I wrote with sources.


After all, you all deserve it.

111 views0 comments

Kommentare


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page