top of page

Defining Wisdom -- The Swordsman Archetype

Updated: May 1

A man squatting behind water surface

(French translation by Mr. Roland Leblanc, below)


Wisdom is composed of two parts, which can be compared to the parts of a sword. A sword is composed of a hilt and a blade. The hilt is used to carry the blade and to point it in different directions. The blade cannot function properly without its hilt, or else the swordsman would damage their arm. The hilt guides the blade and the blade obeys the orders of the hilt.


Wisdom is similar, for it is composed of decision, which is the hilt, and knowledge, which is the blade. Indeed, knowledge is made by decisions, and decisions generate knowledge. Knowledge cannot act or be revealed by a conscious mind without decision.



A wise individual is like a swordsman. They know how to channel their decisions in accordance with the nature of the issues they are confronted with.


When the issue is swift and agile, the wise use their sword as protection until the right time to strike accurately. The strike of the sword symbolizes action. Thus, the wise person knows when to decide, what to decide, what not to decide, and when not to decide, and when to do either.


When the issue is slow and yet dangerously heavy, the wise attempt to extract the full potential of the sword with a killing blow. And when the issue's strike reaches down upon them like a giant asteroid, they restrain their excited spirit and avoid the enemy's blow as quickly as they can.


They are constantly aware of their surroundings, as well as the the potential consenquences of their next moves. They take a pause until the end of the blow's power, and then retaliate swiftly and powerfully as before, until the giant enemy is exhausted and surrenders.


Even if you are a weak and fragile individual, with the right timing, patience, power, and accuracy, you may have the chance to gradually overcome a larger and much stronger foe until it is finally defeated. Customize your sword in a way that fits not only the environment you are facing, but also your own capabilities. Do not overestimate the world and do not overestimate yourself.


The more accurate the sword is for both the handler and the opponent, the greater the chances of success will become. Success symbolizes the ability of your choices to go according to your plans, which is the wise thing to do when making choices.


In general, wisdom can be measured by choices. The more our choices align with our ambitions, the more wise we can deem ourselves. Freedom of choice allows us to make wise choices as well as dumb choices. And as such, we are not entitled to a specific decision-making plan, other than the one we follow, spontenously or otherwise. It is therefore our choice to be wise or less-than-wise.


As such I have my own, Rubinshteinic Decision-Making Plan.



Mr. Nathan Lasher's Feedback


A good swordsman has a good defense because a good swordsman is prepared for anything. Preparation is the best defense you can have. Don’t think defense as the opposite of offense alone. In anything in life you can prepare for any outcome, a great defense is one which has prepared for every offense possible.
A good swordsman knows what attacks might come and can set up his defense by already anticipating them, meaning you are less likely to be taken by surprise.
I believe wisdom is a part of experiential intelligence. Meaning, it is gained through both the emotional quotient and the intellectual quotient. One becomes truly wise by mastering their true potential for both.

***********************************


(French translation, here)


Définir la sagesse – L’archétype de l’épéiste


La sagesse est composée de deux parties, qui peuvent être comparées aux parties d'une épée. Une épée est composée d'une poignée et d'une lame. La poignée sert à porter la lame et à la pointer dans différentes directions. La lame ne peut pas fonctionner correctement sans sa poignée, sinon l'épéiste endommagerait son bras. La poignée guide la lame et la lame obéit aux ordres de la poignée.


La sagesse est similaire, car elle est composée de décision, qui est la poignée, et de connaissance, qui est la lame. En effet, la connaissance se fait par des décisions, et les décisions génèrent de la connaissance. La connaissance ne peut agir ou être révélée par un esprit conscient sans décision.


Un individu sage est comme un épéiste. Il sait orienter ses décisions en fonction de la nature des enjeux auxquels il est confronté.


Lorsque l'issue est rapide et agile, les sages utilisent leur épée comme protection jusqu'au moment opportun pour frapper avec précision. Le coup d'épée symbolise l'action. Ainsi, la personne sage sait quand décider, quoi décider, quoi ne pas décider, et quand ne pas décider, et quand faire l’un ou l’autre.


Lorsque l'issue est lente et pourtant très dangereuse, le sage tente d'extraire tout le potentiel de l'épée par un coup fatal. Et au contraire, lorsque la frappe adverse s'abat sur eux comme un astéroïde géant, il retient son esprit excité et évite le coup de l'ennemi aussi vite qu'il le peut.



Il est constamment conscient de son environnement, ainsi que des conséquences potentielles de ses prochains mouvements. Il fait une pause jusqu'à ce que la fin de la puissance du coup s'estompe, puis riposte rapidement et puissamment comme auparavant, jusqu'à ce que l'ennemi géant soit épuisé et se rende.


Même si vous êtes un individu faible et fragile, avec le bon timing, la patience, la puissance et la précision, vous aurez peut-être la chance de vaincre progressivement un ennemi plus grand et beaucoup plus fort jusqu'à ce qu'il soit finalement vaincu. Personnalisez votre épée d'une manière qui correspond non seulement à l'environnement auquel vous êtes confronté, mais également à vos propres capacités. Ne surestimez pas le monde et ne vous surestimez pas.


Plus l'épée est précise tant pour le manieur que pour l'adversaire, plus les chances de succès seront grandes. Le succès symbolise la capacité de vos choix à se dérouler selon vos plans, ce qui est la chose sage à faire lorsque vous faites des choix.


En général, la sagesse peut être mesurée par les choix. Plus nos choix correspondent à nos ambitions, plus nous pouvons nous considérer sages. La liberté de choix nous permet de faire des choix judicieux ainsi que des choix qui le sont moins. Et à ce titre, nous n’avons pas droit à un plan de décision précis, autre que celui que nous suivons, spontanément ou non. C’est donc notre choix d’être sage ou moins sage.


En tant que tel, j'ai mon propre plan de prise de décision Rubinshteinique.


Commentaires de M. Nathan Lasher


'' Un bon épéiste a une bonne défense car un bon épéiste est prêt à tout. La préparation est la meilleure défense que vous puissiez avoir. Ne considérez pas la défense comme l’opposé de l’offensive seule. Dans n'importe quoi dans la vie, vous pouvez vous préparer à n'importe quelle issue, une bonne défense est celle qui s'est préparée à toutes les issues possibles.


Un bon épéiste sait quelles attaques pourraient survenir et peut préparer sa défense en les anticipant déjà, ce qui signifie que vous risquez moins d'être pris par surprise.


Je crois que la sagesse fait partie de l'intelligence expérientielle. Cela signifie qu’elle s’acquiert à la fois par la capacité de gestion des émotions et la capacité de gestion intellectuelle. On devient vraiment sage en maîtrisant son véritable potentiel en utilisant les deux.''


123 views0 comments

Comentarios


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page