top of page

Irrational Intimidation -- How Intellect Can Hinder You

Updated: Jun 30

The knight is standing in a terrible position.

(French translation by Mr. Roland Leblanc, below)


Synopsis by Ms. Tamara Moskal:

A high IQ is a virtue but can hinder human connections. “Scary smart” people can be intimidated or even rejected by others because of their high intelligence. 
When brilliance is the reason for loneliness, it becomes an interpersonal burden. 
Without friendship or love, highly intelligent people may look for relevancy in influence, becoming accomplished workaholics. 



***************************


How High IQ Can Hinder Human Connection


Intelligence is surely a virtue to be praiseworthy. However, we need to take into consideration that even this very virtue has its own flaws, at least when we interact with other people. In such cases, high intelligence might as well be a liability.


It can be a liability when people are overly submissive to their emotions and gut feelings, especially when the information these components deliver is false. When these mental components deceive us with our consent, we express irrationality. For example, it is irrational to be intimidated by things and beings that do not pose a threat to us. And yet, if we succumb to the irrational aspects of ourselves, we can burn bridges with other people just because of a false sense of being threatened.



It's possible to detect when people are intimidated by your high intelligence, and there is even a slang called "scary smart". If you are highly intelligent, you may find that people around you might start to avoid you, act defensively when you talk to them, and yes, even reject you. I guess... it was one of the reasons I got rejected one time by someone, once.... Moving on.


When Brilliance Breeds Isolation

Highly intelligent people may find themselves more alone than others because it can be difficult for many people to relate to them. Former friends may say that they are "from different worlds" (as I was once told), and those who feel intimidated by them may disrespect them as a way to protect themselves from threats that only the intelligent person "sees."


In a sense, high intelligence can be an interpersonal burden. As such, I personally do not take pride in it. I am proud of the fact that I used my intelligence to survive post-traumatic symptoms and manage my Philoscom condition. However, as you can see, my intelligence is nothing more to me than a means to an end.


Thus, intelligence can hinder you socially, romantically and even sexually. Ironically, there is something called "too much intellect". It is "too much" merely because it can hurt your personal appeal in the eyes of others. Of course, it is also "too much" because we need connections to survive and to thrive, meaning that if people decide to disconnect with you due to your high intelligence, then it is a liability in that regard at the very least.


Intelligent people are also lonelier than otherwise. Of course, the negative impacts of constant rejection and social isolation can affect poorly on one's mental health. This is why there isn't necessarily any shame in being mentally ill -- it's not necessarily your fault.


Navigating the Complexities of Intelligence and Social Connection


In the absence of friendship and/or love in one's life, one might decide to seek their sense of collective worth elsewhere. In power and influence. In being admired by the world. In being relevant more than the average person. In the absence of these elements, one may seek respect and authority more than otherwise. It's all because we have a need to be valued.


To feel like we matter. If we do not matter, why should we even love ourselves? And if we do not love ourselves? Why should we choose to live?


Highly-intelligent people may live outside of the social world merely because of who they are. They won't necessarily be as loved or befriended as others (or initiate these actions themselves). They can be abused by those who feel intimidated by their intelligence. And as such, intelligence is not entirely a virtue. It is a virtue when it helps you and/or others in life. It's not a virtue when it stands in your way for healthy connections with the outside world.


Those who are less intelligent might not be as aware of the hardships of being highly intelligent. They can easily submit to their confirmation bias, cherry-pick the facts on the matter, out-right deny reality, or use short-term ad-hominem fallacies that have little-to-nothing to do with the general issue.


It's quite pathetic, I admit. It's pathetic only because I pity their inability to understand beyond their poor rationality. So, we can say that being less-than-rational has disadvantages of its own. Obviously, the highly-intelligent are often more rational.



So yes, being "scary smart" can arguably scare people away. If it didn't have this distinct quality, highly intelligent people would be less lonely. And perhaps I would have known the love of another, empirically by now.


When Loneliness Fuels a Obsessive Flame


So, I take solace in constantly working, and thus turn a liability into an asset once more. It's the practical thing to do, you know. I used to think that workaholism is futile. I now take it back. It's better being a workhaolic than depressed, lonely and irrelevant. And I've been alone far enough, and won't be surprised if some of you had enough of being alone, as well. It can eventually feel like the fun of being alone, overstayed its welcome. It's why I chose this work, despite being asocial.


I have no regrets regarding my accomplished, obssessive revenge.

Anyways, I don't like intimidating anyone. I like living. Since I like living, the choice to endure the loneliness is mine and mine alone. Whether or not this existential problem will be solved in my personal life is beyond my control. So, all I am left with is to work as much as I can.


Because I know for certain that intelligence is the last thing that can hinder this activity. And it is the only thing I seem to be good at. Other than being rejected for who I am by various people, of course.


It's their own prerogative. Regardless of emotion, it wouldn't make sense to confront people for exercising their prerogatives in ways that I do not desire.


Mr. Nathan Lasher's Feedback


High intellect requires demonstration so people can better understand what it is and how it affects their own lives personally. People can accept demonstrations more easily than they can concepts of intelligence. Let your intelligence be demonstrated as much as possible so people have a better understanding of it. Unveil the mystery so to speak.
It should also be noted that intelligence itself is not the problem for most people. They have difficulty understanding how it is expressed. I believe anyone can get behind intelligence on a general basis. Yet, as expressions are simply the result of genetics forming different cognitive features, it can best be understood that the reason for isolation is because your brain simply works differently than other peoples.
Loneliness is a state of mind. The feeling can be changed at any time if the right context is added to your situation. Think of isolation as less separatism and more of it as unbiased thinking. Really loneliness's biggest contributor is simply not discovering the herd with which you exist.
Otherwise you will always remain a lonely horse or cow out to pasture. (or use any animal of your choosing).
Remember at the end of the day it doesn’t matter your intelligence level. We are all humans with some just being a little different.
Best advice I can give is for people to stop referring to intelligence as a scale and more like a spectrum that some people can move around on more easily than others.

***************************

(French translation by Mr. Roland Leblanc, here)


Intimidation irrationnelle : comment l'intellect peut vous nuire


Synopsis de Mme Tamara Moskal :


'' Un QI élevé est une vertu mais peut entraver les relations humaines. Les personnes « intimidantes et intelligentes » peuvent être intimidées ou même rejetées par les autres en raison de leur grande intelligence.


Lorsque le génie est la cause de la solitude, il devient un fardeau interpersonnel.


Sans amitié ni amour, les personnes très intelligentes peuvent chercher à avoir une influence suffisante et devenir des bourreaux de travail accomplis''.



**************************


À quel point un QI élevé peut entraver la connexion humaine


L’intelligence est sûrement une vertu digne d’éloges. Cependant, nous devons prendre en considération que même cette vertu a ses propres failles, du moins lorsque nous interagissons avec d’autres personnes. Dans de tels cas, une intelligence élevée pourrait tout aussi bien constituer un handicap.


Cela peut être un handicap lorsque les gens sont trop soumis à leurs émotions et à leurs intuitions, en particulier lorsque les informations fournies par ces composantes sont fausses. Lorsque ces composantes mentales nous trompent avec notre consentement, nous exprimons l’irrationalité. Par exemple, il est irrationnel de se laisser intimider par des choses et des êtres qui ne représentent pas une menace pour nous. Et pourtant, si nous succombons à nos aspects irrationnels, nous pouvons couper les ponts avec les autres simplement à cause d’un faux sentiment d’être menacé.


Il est possible de détecter quand les gens sont intimidés par votre grande intelligence, et il existe même dans le jargon populaire cette expression « intimidant et intelligent ». Si vous êtes très intelligent, vous constaterez peut-être que les gens autour de vous commencent à vous éviter, à agir de manière défensive lorsque vous leur parlez et, oui, même à vous rejeter. Je suppose... c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai été rejeté une fois par quelqu'un, oui, une fois... Passons à autre chose.


Quand l'intelligence engendre l’isolement


Les personnes très intelligentes peuvent se retrouver plus seules que les autres, car il peut être difficile pour de nombreuses personnes de s'identifier à elles. D'anciens amis peuvent dire qu'ils viennent « de mondes différents » (comme on m'a dit un jour), et ceux qui se sentent intimidés par eux peuvent leur manquer de respect pour se protéger des menaces que seules les personnes intelligentes sont capables de « voir ».


Dans un sens, une intelligence élevée peut constituer un fardeau interpersonnel. En tant que tel, je n’en suis personnellement pas fier. Je suis fier d'avoir utilisé mon intelligence pour survivre aux symptômes post-traumatiques et d'avoir géré mon entreprise  Philosocom dans l'état où j'étais. Cependant, comme vous pouvez le constater, mon intelligence n’est pour moi qu’un moyen pour parvenir à une fin.



Ainsi, l’intelligence peut vous nuire socialement, romantiquement et même sexuellement. Ironiquement, il y a ce qu’on appelle « trop d’intellect ». C'est "trop" simplement parce que cela peut nuire à votre attrait personnel aux yeux des autres. Bien sûr, c'est aussi "trop" parce que nous avons besoin de connexions pour survivre et prospérer, ce qui signifie que si les gens décident de se déconnecter de vous en raison de votre grande intelligence, alors c'est pour le moins un handicap à cet égard.


Les personnes intelligentes sont généralement plus seules que les autres. Bien entendu, les impacts négatifs d’un rejet constant et de l’isolement social peuvent nuire à la santé mentale d’une personne. C'est pourquoi il n'y a pas nécessairement de honte à souffrir d'une maladie mentale : ce n'est pas nécessairement de leur faute.


Naviguer dans les complexités de l’intelligence et de la connexion sociale


En l’absence d’amitié et/ou d’amour dans la vie, on pourrait décider de chercher ailleurs le sens de sa valeur collective. En pouvoir et en influence. En étant admiré par le monde. En étant plus adéquat que la personne moyenne. En l’absence de ces éléments, on peut rechercher le respect et l’autorité plus qu’il ne le serait autrement. C'est parce que nous avons besoin d'être valorisés.


Pour sentir que nous comptons. Si nous ne comptons pas, pourquoi devrions-nous nous aimer nous-mêmes ? Et si on ne s'aime pas ? Pourquoi devrions-nous choisir de vivre ?


Les personnes très intelligentes peuvent vivre en dehors du monde social simplement en raison de ce qu’elles sont. Elles ne seront pas nécessairement aussi aimés ou ne se lieront pas d’amitié aussi facilement que les autres (ou n’initieront pas eux-mêmes ces actions). Elles peuvent être maltraitées par ceux qui se sentent intimidés par leur intelligence. Et en tant que telle, l’intelligence n’est pas entièrement une vertu. C'est une vertu quand cela vous aide et/ou aide les autres dans la vie. Ce n’est pas une vertu lorsque cela fait obstacle à des relations saines avec le monde extérieur.


Ceux qui sont moins intelligents ne sont peut-être pas aussi conscients des difficultés liées à une grande intelligence. Ils peuvent facilement se soumettre à leur biais de confirmation, sélectionner les faits en question, nier catégoriquement la réalité ou utiliser des argumentum ad hominem ( un argument de rhétorique qui consiste à attaquer son adversaire sur la cohérence de ses propos en lui opposant ses propres paroles ou ses propres actions) à court terme qui n’ont que peu ou rien à voir avec le problème réel.


C'est assez pathétique, je l'avoue. C'est pathétique uniquement parce que je plains leur incapacité à comprendre au-delà de leur faible rationalité. Nous pouvons donc dire qu’être peu rationnel présente ses propres inconvénients. De toute évidence, les personnes très intelligentes sont souvent plus rationnelles.


Alors oui, être « intimidant et intelligent » peut sans doute effrayer les gens. S’il n’avait pas cette qualité distincte, les personnes très intelligentes seraient moins seules. Et peut-être aurais-je connu l'amour d'une autre personne, ce dont je n'ai pas eu l'occasion d'expérimenter pour l'instant.


Quand la solitude alimente une flamme obsessionnelle


Ainsi, je trouve du réconfort en travaillant constamment et je transforme ainsi à nouveau un handicap en un atout. C'est la chose pratique à faire, vous savez. Avant, je pensaisque d'être un bourreau de travail étaitnon approprié. Jeme suis ravisé maintenant. Il vaut mieux être un bourreau de travail que déprimé, seul etinadéquat. Et j'ai été assez seul pendant longtemps, et je ne serais pas surpris si certains d'entre vous en avaient assez d'être seuls également. Cela peut éventuellement ressembler au plaisir d'être seul, aprèsl'avoiraaccepté. C'est pourquoi j'ai choisi ce travail, même si je suis asocial.


Je n'ai aucun regret concernant ma vengeance accomplie et obsessionnelle.


Quoi qu’il en soit, je n’aime intimider personne. J'aime vivre. Puisque j’aime vivre, le choix d’endurer la solitude m’appartient et n’appartient qu’à moi. Que ce problème existentiel soit résolu ou non dans ma vie personnelle est hors de mon contrôle. Il ne me reste donc plus qu'à travailler autant que je peux.


Parce que je sais avec certitude que l’intelligence est la dernière chose qui puisse entraver cette activité. Et c’est la seule chose pour laquelle je semble être doué. À part être rejeté pour qui je suis par diverses personnes, bien sûr.


C'est leur propre prérogative. Indépendamment de l'émotion, cela n'aurait aucun sens de confronter des gens qui exercent leurs prérogatives d'une manière que je ne souhaite pas.


Commentaires de M. Nathan Lasher


'' Un intellect élevé nécessite des démonstrations afin que les gens puissent mieux comprendre de quoi il s'agit et comment cela affecte leur propre vie personnelle. Les gens acceptent plus facilement les démonstrations que les conceptsthéoriques sur ce sujet de l'intelligenceélevée. Laissez votre intelligence se manifester autant que possible afin que les gens la comprennent mieux. Dévoilez le mystère pour ainsi dire.


Il convient également de noter que l’intelligence en elle-même ne constitue pas un problème pour la plupart des gens. Ils ont du mal à comprendre comment cela s’exprime. Je crois que n’importe qui peutcomprendreleprincipe en question. Pourtant, comme les expressions sont simplement le résultat de la génétique formant différentes caractéristiques cognitives, il est préférable de comprendre que la raison de l'isolement est due au fait que votre cerveau fonctionne simplement différemment de celui des autres personnes.


La solitude est un état d'esprit. Ce sentiment peut être modifié à tout moment si le bon contexte est ajouté à votre situation. Considérez l’isolement comme moins'' être dans le besoin de s'isoler'' mais davantage comme une penséeplus juste. En réalité, laplus grandecontribution de la solitude est simplement de ne passuivre la mentalité de troupeauqui existe autour de vous.





Sinon, vous resterez toujours un cheval ou une vache solitaire au pâturage. (ou utilisez n'importe quel animal de votre choix).


N’oubliez pas qu’en fin de compte, votre niveau d’intelligence n’a pas d’importance. Nous sommes tous des humains, certains étant juste un peu différents.


Le meilleur conseil que je puisse donner est que les gensne devraientpas se référer àidentifier l’intelligenced'une personne sur une échelle, mais plutôt à un spectre sur lequel certaines personnes peuvent se déplacer plus facilement que d’autres.


232 views0 comments

Commentaires


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

image.jpg
bottom of page