top of page

"The Way Things Are" Fallacy -- Why Change Is Deserved

Updated: Feb 22

A group of female soldiers

(French translation by Mr. Roland Leblanc. English version, below)


L'erreur de « la façon dont les choses sont » : pourquoi le changement est souhaité L’erreur que je m’apprête à présenter est assez simple, mais ses implications méritent réflexion. Ce n’est pas parce que les choses ont toujours été faites d’une manière particulière que nous devons accepter passivement le statu quo. La simple existence de politiques de longue date, écrites ou non, ne justifie pas leur mise en œuvre continuellement. Que se passe-t-il si ces politiques sont imparfaites, inefficaces ou problématiques ? Et s’ils faisaient exactement le contraire de ce que nous voulons ? Et s’ils pouvaient également être modifiés ? En d’autres termes, étant donné que la réalité est en constante évolution, car la vie est dynamique et change constamment, il n’y a aucune justification par défaut pour maintenir indéfiniment le statu quo. Ce n’est pas parce que les choses ont été faites d’une certaine manière depuis longtemps qu’elles doivent continuer à l’être pour toujours.

J'aimerais faire une analogie avec une émission télévisée que j'ai récemment regardée, intitulée "Code Geass". La série met en scène un empereur apparemment immortel qui règne sur un empire dominant le monde. Dans un discours justifiant ses actions en tant qu'empereur et ses ambitions de conquérir le monde entier, et non seulement une partie du monde tel qu'il est actuellement, il affirme : " Tous les hommes... ne sont pas créés égaux ! Certains naissent doués d'une plus grande vitesse d'exécution , certains avec une plus grande beauté, certains naissent dans la pauvreté et d'autres encore sont nés malades et faibles. Tant dans la naissance que dans l'éducation, dans l'étendue de ses capacités, chaque être humain est intrinsèquement différent. Oui, c’est pourquoi les gens se discriminent les uns envers les autres, c’est pourquoi il y a lutte, compétition et marche inébranlable du progrès. L’inégalité n’est pas mauvaise, l’égalité est tout simplement!


Qu’en est-il de l’UE, qui a fait de l’égalité un droit ? Démolissez la politique par un concours de popularité. La Fédération chinoise avec sa répartition équitable des richesses ? Une nation d’idiots paresseux. Mais pas notre bien-aimée Britannia, nous nous battons, nous sommes en compétition, l'évolution est continue. Britannia seule avance, avançant régulièrement vers le futur. Même la mort de mon fils, Clovis, démontre l'engagement inébranlable de Britannia en faveur du progrès. Nous continuerons à nous battre, nous lutterons, rivaliserons, pillerons et dominerons, et à la fin, l’avenir sera le nôtre. Salut à tous Vive Britannia !!" Dans ce discours, l’empereur britannien fictif tente de justifier non seulement la conquête du monde et l’esclavage des autres, mais aussi la raison pour laquelle l’inégalité est supérieure à l’égalité. Son raisonnement en faveur du maintien des inégalités est le suivant : les choses sont ainsi ; que tous les hommes ne sont pas créés égaux et qu’il existe donc des personnes inférieures et des personnes supérieures, comme cela « devrait » être. Les choses sont factuelles, elles devraient donc rester factuelles. Dans cette réalité fictive où la puissance dicte ce qui est bien, l’inégalité entre les personnes constitue une légitimité suffisante. Une raison erronée pour que les forts dominent et que les faibles soient dominés. Le même raisonnement aurait pu également s'appliquer au nazisme, qui regroupait la plus supérieure des « races », et avait donc le droit de purger les autres « races » de leurs caractéristiques « inférieures », telles que les handicaps et les troubles mentaux. Dans leur cas, leur puissance militaire n'a pas été suffisante pour vaincre tous leurs ennemis. Bien sûr, il existe également de grandes inégalités dans ce monde, quelles que soient la portion réaliste de cette émission télévisée. Cela ne veut pas dire qu’il est moral d’autoriser une inégalité injuste simplement parce qu’elle est évidente (l’existence ou non d’une « inégalité juste » est un sujet pour un autre jour). Les problèmes du monde ne devraient pas être résolus simplement parce qu’ils sont devenus le statu quo, alors que certains d’entre nous ont un certain degré d’influence pour régler au moins certains d’entre eux. C’est pourquoi il est important d’avoir de l’influence.

Si vous êtes élève ou enseignant dans une école où il y a beaucoup d'intimidation, le fait que les intimidateurs s'attaquent à des victimes plus faibles ne justifie pas en soi que l'intimidation soit autorisée dans cette école. C’est la même erreur qui ne justifie pas un empire tout-puissant pour dominer le monde et asservir les peuples indigènes. À moins que vous ne croyiez à une doctrine selon laquelle les forts ont le droit de régner sur les faibles ? Ainsi, si quelqu'un vous dit que « les choses sont comme ça », vous pouvez techniquement savoir qu'une telle excuse n'est pas moralement légitime (il existe plusieurs façons d'expliquer la légitimité morale). S’il existe une ou plusieurs solutions à une situation qui peuvent résoudre ce problème, ces solutions doivent alors être appliquées. La difficulté ne devrait pas être une excuse, et en tant que telle, nous pouvons constater à quel point la paresse peut nous empêcher d'être des êtres moraux, en ne prenant pas les mesures nécessaires pour résoudre les problèmes et ainsi réduire la souffrance dans notre monde. Peu importe que vous soyez ou non habitués à un certain état des choses, lorsque ces choses peuvent être modifiées pour le plus grand bien. Ce raisonnement pour résoudre des problèmes pourrait théoriquement s’appliquer à n’importe quelle situation dans le monde. Surtout, oui ? Quand la solution est probable. A l’échelle collective, saisir notre chance

Cela vaut peut-être la peine de créer une réforme et de modifier la façon dont les choses sont actuellement et de les changer. Bien sûr, nous ne pouvons pas résoudre tous les problèmes par nous-mêmes, et il n’est en aucun cas facile de résoudre ne serait-ce qu’un seul d’entre eux. Mais essayer de rendre le monde meilleur, en faire un endroit où vivre est possible dans de meilleures conditions est l’une des raisons pour lesquelles je philosophe, car la philosophie m’a déjà sauvé la vie et je souhaite rembourser ma dette envers celle-ci en l’utilisant pour le bien de l’humanité. L’idée selon laquelle certaines choses sont justifiées simplement parce qu’elles constituent la norme est dangereuse et nuisible. Cela nous révèle également la contre-productivité d’être fidèle aux normes, et donc pourquoi les normes peuvent être prétentieuses. Les normes auraient pu être utilisées tout au long de l’histoire pour justifier n’importe quoi, de l’esclavage à l’apartheid en passant par la discrimination à l’égard des femmes et le racisme. Il est important de se rappeler que ce n’est pas parce que quelque chose a toujours été fait d’une certaine manière qu’il est juste. En fait, il arrive souvent que le statu quo soit injuste et doive être modifié.

Si nous voulons créer un monde plus juste, nous devons être prêts à remettre en question le statu quo. Nous devons être prêts à remettre en question la façon dont les choses ont toujours été faites et à nous demander s’il existe une meilleure façon de procéder. Nous devons être prêts à défendre ce en quoi nous croyons, même si cela signifie faire face à l’opposition et à la haine. Il n’est pas toujours facile de remettre en question le statu quo. Il peut être difficile de dénoncer l’injustice, surtout lorsque nous sommes entourés de gens qui croient que les choses devraient rester telles qu’elles sont. Cependant, nous ne devons pas sous-estimer ce dont nous sommes réellement capables, et si nous travaillons suffisamment dur pour que cela devienne une réalité, nous pourrions alors même réussir à participer selon notre juste part à l’amélioration mondiale. C’est pourquoi, en termes de contribution uniquement, le succès est plus important que le bonheur. Si vous aspirez à changer le monde, ou même à provoquer une transformation à plus petite échelle, vous devez d’abord reconnaître que l’état actuel des choses est imparfait, inefficace, incompétent ou illogique. Une fois que vous avez identifié les lacunes du statu quo, vous pouvez alors vous lancer dans un démarche pour le remplacer par une approche plus efficace, équitable et sensée. Le monde est inondé d’imperfections et d’injustices. N’ayez pas peur de remettre en question le statu quo si vous souhaitez une réalité meilleure. C'est pourquoi je le remets moi-même en question avec mon mode de vie et ma façon de penser, en donnant l'exemple. Cette option, réservée à ceux qui souhaitent surmonter leur peur, vous permet de plaider en faveur d’un changement positif et de toucher le cœur et l’esprit des autres pour les motiver à faire de même. Un rebelle naturel et moral, conscient des défauts de conduite de la société, n'a pas besoin d'instructions explicites sur la reconnaissance de ces défauts. Naturellement, ils possèdent le discernement nécessaire pour identifier et remettre en question les lacunes de l’ordre établi. Après tout, n’est-ce pas là l’essence de la démocratie : remettre en question le statu quo plutôt que de l’accepter passivement comme on le ferait dans une dictature effectivement oppressive ? Si les normes jouent un rôle crucial dans le maintien de la stabilité sociale, elles peuvent également imposer des contraintes à nos libertés fondamentales. La prudence est essentielle pour garantir que ces normes s'alignent sur nos valeurs en tant que personnes et ne font pas obstacle illégalement à nos libertés. Et bien sûr, c'est vrai aussi d’une société plus morale et plus juste.


********************************


(English version, original)


The fallacy I'm about to present is quite straightforward, but its implications deserve some reflection. It asserts that simply because things have always been done in a particular way doesn't mean we should passively accept the status quo.

The mere existence of long-standing policies, written or otherwise, doesn't justify their continued implementation. What if these policies are flawed, ineffective, or otherwise problematic? What if they happen to do exactly the opposite of what we want? What if they can be changed, as well?


In other words, given that reality is constantly evolving, for life is dynamic, there's no default justification for maintaining the status quo indefinitely. Just because things have been done a certain way for a long time doesn't mean they should continue to be done that way forever.


I'd like to draw an analogy from a TV show I recently watched, called "Code Geass." The show features an apparently immortal emperor who rules over a world-dominating empire. In a speech justifying his actions as emperor and his ambitions to conquer the entire world, not just a portion of it as it currently stands, he asserts:

" All men... are not created equal! Some are born swifter afoot, some with greater beauty, some are born into poverty, and others are born sick and feeble. Both in birth and upbringing, in sheer scope of ability, every human is inherently different. Yes, that is why people discriminate against one another, which is why there is struggle, competition and the unfaltering march of progress. Inequality is not wrong, equality is!

What of the E.U., which made equality a right? Rabble politics by a popularity contest. The Chinese Federation with its equal distribution of wealth? A nation of lazy dullards. But not our beloved Britannia, we fight, we compete, evolution is continuous. Britannia alone moves forward, advancing steadily into the future. Even the death of my son, Clovis, demonstrates Britannia's unswerving commitment to progress. We will fight on, we shall struggle, compete, plunder, and dominate, and in the end, the future shall be ours. All hail Britannia!!"

In this speech, the fictional Britannian Emperor attempts to justify not only conquering the world and enslaving others, but also why inequality is superior to equality. His reasoning for the preservation of inequality is this: That is just the way things are; that not all men are created equal, and thus, there are inferior people, and there are superior people, as it "should" be. Things are factual, therefore they should stay factual.


In that fictitious reality, where might makes right, the inequality of people is sufficient legitimacy. A flawed reason for the strong to dominate and for the weak to be dominated. The same reasoning, could've been also be applied to Nazism, who believed themselves to be the most superior of "races", and thus had any right to purge the other "races" and of "inferior" characteristics, such as disabilities and mental disorders. In their case, their military might wasn't enough for them to overcome their enemies.


Of course, there is indeed great inequality in this world as well, regardless of that TV show's portions of realistic fiction. It doesn't mean that it is moral to allow unfair inequality just because it is evident (whether or not "fair inequality" exist, is a subject for another day). The problems of the world should not be enabled just because they became the status quo, when some of us have some degree of influence to change at least some of them. Hence why it's important to have influence.


If you're a student or a teacher in a school where there is a great deal of bullying, the fact that bullies prey on weaker victims, doesn't justify by itself bullying to be premitted in a school. It's the same fallacy that doesn't justify an all powerful empire to dominate the world and enslave natives.


Unless you believe in some doctrine that says that the strong have the right to rule over the weak?


Thus, if someone tells you that "that's just the way things are", you can technically know that such an excuse isn't morally legitimate (there are several ways to explain moral legitimacy). If there are one or more solutions to a situation that can solve that problem, then said solutions should be applied.


Difficulty shouldn't be an excuse, and as such we can witness how laziness can hinder us from being moral beings, by not taking the necessary steps to solve problems and thus reducing suffering in the external world. It doesn't, or shouldn't matter how used some people are to a certain state of things, when these things can be altered for the greater good. This reasoning for problem-solving could be theoretically true to any state of affairs in the world.


Especially, yes? When the solution is probable. On the collective scale, taking our chances may be worthy to create reform and alter the current, incompetent way things are. Of course, we can't exactly solve all problems by ourselves, and it is in no way easy to solve even one of them, necessarily. But trying to make the world a better place to live in is one of the reasons I philosophize, for philosophy saved my life before and I wish to repay my debt to it by using it for the good of humanity.


The idea that some things are justified simply because they are the norm, is a dangerous and harmful one. It also reveals to us the counter-productivity of being loyal to the norms, and thus, why norms can be pretentious. Norms could've been used throughout history to justify anything from slavery to apartheid to discrimination against women and racism. It is important to remember that just because something has always been done a certain way does not mean that it is right. In fact, it is often the case that the status quo is unjust and needs to be changed.


If we want to create a world with greater justice, we need to be willing to challenge the status quo. We need to be willing to question the way things have always been done and to ask ourselves if there is a better way. We need to be willing to stand up for what we believe in, even if it means facing opposition and hatred.


It is not always easy to challenge the status quo. It can be difficult to speak out against injustice, especially when we are surrounded by people who believe that things should stay the way they are. However, we should not underestimate what we're truly capable of, and should we work hard enough for it to become a reality, then we might even succeed in giving our own fair share of global improvement. Hence why, in terms of contribution alone, success is more important than happiness.

If you aspire to change the world, or even bring about a smaller-scale transformation, you must first recognize that the current state of affairs is either flawed, ineffective, incompetent, or illogical. Once you identify the shortcomings of the status quo, you can then embark on a journey to replace it with a more effective, equitable, and sensible approach.


The world is flooded with imperfections and injustices. Do not fear from challenging the status quo if you wish for a better reality. That is why I challenge it myself with my way of life and thinking, by serving as/leading by example. This option, reserved for those willing to overcome fear, empowers you to advocate for positive change, and inspire the hearts and minds of others to do the same.


A natura, moral rebel, aware to the flawed conduct of society, doesn't require explicit instruction on recognizing these flaws. Innately, they possess the discernment to identify and question the shortcomings of the established order. After all, isn't that the essence of democracy – to challenge the status quo rather than passively accepting it like one would do in an effectively-oppressive dictatorship?


While norms play a crucial role in maintaining social stability, they may also impose constraints on our fundamental freedoms. Carefulness is essential to ensure that these norms align with our values as people, and don't illegitimately stand in our way of our liberties. And, of course, of a more moral, just society.

127 views0 comments

Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page