top of page

"Katella The Huntress" and Double Standards (A Difficult Topic) -- Understanding A Common Hypocrisy

Updated: Dec 30, 2023


(French translation by Mr. Roland Leblanc. English version below)


"Katella la chasseresse" et les doubles standards (un sujet difficile) - Comprendre une hypocrisie courante (Note de septembre 2023 : je ne suis plus handicapé. J'ai expliqué pourquoi dans cet article). ************************** Introduction Les doubles standards ne sont pas aussi évidents qu’ils pourraient être vus à l’œil nu, surtout si ce point de vue appartient à celui qui vit avec ces standards. Dans une définition simple, c'est un concept qui se produit lorsqu'on a un certain ensemble de normes dans un domaine, mais pas dans un autre domaine, qui est théoriquement identique, ou du même genre, que le domaine initial.

Le problème est évident : cela conduit à l’hypocrisie, que cette personne l’admette ou non. Les hypocrites, ou ceux qui se contredisent, peuvent avoir du mal à admettre leur hypocrisie, car cela signifierait qu’ils ne sont pas aussi honnêtes que les autres et pas aussi honnêtes qu'ils ne se perçoivent eux-mêmes. En conséquence, il serait plus difficile de faire confiance à un hypocrite qui admet ces caractéristiques, qu'à quelqu'un qui ne le reconnait pas (ou à quelqu'un qui est considéré comme tel). La seule façon de sortir de cette condamnation est la réparation, mais nous y reviendrons plus tard. Exemple fictif L’exemple suivant pourrait déranger certains d’entre vous, mais comme je l’ai dit dans un article précédent, je n’aime pas vraiment mettre des avertissements préventifs dans mes articles. Pour information, ce sujet peut quand même déranger, mais je le juge nécessaire afin de mieux présenter le cas des doubles standards. Il y avait un certain personnage dans un dessin animé des années 90 destiné aux enfants. Son nom était "Katella la chasseresse intergalactique" et pour résumer son personnage, elle travaillait à son compte, capturait des créatures exotiques à travers l'espace et les vendait au plus offrant. Dans le seul épisode dans lequel elle est apparue, elle a été invitée par un chef de guerre nommé Dr Robotnik, afin qu'il puisse lui parler d'un ennemi qu'il aimerait qu'elle attrape ; Un hérisson bleu qui déjoue ses plans. Pour une raison absurde, Katella est tombée amoureuse du méchant et a commencé... à l'agresser physiquement. Coups de poing, coups de pied,projections ; D'une manière qui est mignonne, car après tout, c'est comme ça que les filles montrent leur amour aux garçons, n'est-ce pas ? Il semble qu'elle était si forte physiquement que personne dans sa forteresse n'aurait pu l'arrêter, pas même Robotnik lui-même... À la fin de cet épisode troublant, qui, pour une raison quelconque, est tout à fait acceptable en raison de son sexe, elle l'a forcé à l'épouser, et de ainsi, aucun de ses laquais n'aurait pu faire quoi que ce soit. Le pauvre méchant a finalement été sauvé par sa mère, qui était contre le mariage, et la chasseresse en question la détestait tellement, que c'était la seule façon pour l'antagoniste de la série d'être sauvé... par un deuxième agresseur physique. , sous la forme de sa mère. À présent, une chose devrait être claire : l’agression sexuelle n’est pas acceptable, quel que soit le sexe ; Le mariage forcé n’est pas acceptable, quel que soit le sexe. Il est évident que si les genres étaient inversés dans ledit épisode, ce serait très troublant à diffuser. Juste pour être clair, cette émission contenait également des messages éducatifs à la fin de chaque épisode... L'un d'eux était contre de telles agressions... Mon exemple En tant qu'homme, je suis frustré par ce double standard qui existe dans la société et, pour être franc, j'ai également été harcelé de façon similaire, et je ne veux pas trop en parler. J'aurais pu la dénoncer, mais cela me semblait inapproprié, en tant qu'homme, de le faire, même si j'en avais parfaitement le droit. Même les garçons et les hommes ont droit au respect de leur corps, et il est vrai que les femmes peuvent harceler sexuellement. J'aurais dû savoir qu'il valait mieux non seulement partir, mais la dénoncer dans le cadre où j'étais à l'époque (Le Service National).

Et en tant qu’adulte souffrant de fatigue chronique, je voulais moins avoir une quelconque intimité avec qui que ce soit. Pourquoi? Parce que mon état m’a rendu nettement plus faible. Chaque fois que je me souviens de cet épisode spécifique, Période de fatigue chronique, que j'ai malheureusement vécu en 2018, de cette façon, je sais maintenant qu'il y a des gens, hommes et femmes, qui sont bien plus forts que moi, et qui pourraient... ouais. Vivre une vie de solitude, comme je le fais et comme je l’ai fait, me semble donc plus appropriée, ce qui m'a permis de rester avec un esprit ouvert. Quoi qu’il en soit, je ne me laisserai pas abuser par personne. Cela même si si je suis un homme ? Nous pouvons aussi être des victimes. C'est ce que je sais maintenant? J’ai recherché et réalisé que c’est effectivement techniquement possible quel que soit le sexe ! Oui, je manque peut-être un peu de professionnalisme en ce moment, mais je veux que le monde sache que les hommes peuvent aussi être des victimes, et que cette victimisation n'est pas aussi reconnue du côté masculin. Même les hommes qui sont physiquement plus forts que l’humain moyen peuvent subir des préjudices à l’école ou sur leur lieu de travail. Le fait qu'une personne soit du sexe dit faible, ou une femme, ne devrait pas lui donner un « laissez-passer » pour commettre de telles agressions, simplement en raison de deux poids, deux mesures. Et qui devrait réparer une telle hypocrisie, pourriez-vous me demander ? Tous ceux qui ont abusé de ce double standard pour pouvoir mettre en œuvre leurs projets, sous le radar de leur société, sous le couvert trompeur de la normalité. Le sexe ne devrait pas avoir d’importance lorsqu’on parle de maltraitance. Si un homme et une femme peuvent être agressé ou pire, pourquoi leur sexe spécifique est-il important, si la condamnation est ou devrait être, tout de même ? Pourquoi ce personnage spécifique devrait-il recevoir un laissez-passer, simplement en raison de son sexe ? Ne serait-ce pas considéré comme une forme de sexisme ? Et c’est une question éthique dont la seule conclusion logique peut nécessiter une réparation ; S'excuser du fait que certaines personnes ont leur « laissez-passer », uniquement en raison de leur genre, tout en prônant l'égalité des sexes et la propriété de leur corps. Et tant qu’il y aura un préjugé de genre sur ce sujet, je serai plus qu’heureux de me protéger du monde à cet égard et d’éviter de nouveaux traumatismes. C’est ma philosophie en tant que personne affaiblie par la fatigue et qui a repris des forces par elle-même par après. L'homme que je suis devenu Dans mon ancien état de handicap. Le risque n’en valait pas la peine. L'euphorie de l'amour, la passion de la chair, « l'unité » de « deux parties d'une même âme ». Non. Dans ma situation – Je devais y voir d'une façon claire, pour ne plus être harcelé. Je suis finalement devenu un être impitoyable qui a perdu beaucoup d’émotions à cause de tous les traumatismes que j’ai endurés dans cette vie. Même si je conserve toujours mon envie de vivre en paix, je n'ai désormais aucun problème à faire regretter aux gens de m'avoir croisé. Je m'en fiche. Et oui, j'ai enduré bien d'autres traumatismes dans cette vie, cet abus que j'ai subi ne s'est produit qu'à une occasion. Après m'être remis de cette fatigue, je me suis protégé au point que les gens de mon entourage sont terrifiés par l'homme que je deviens, grâce à une certaine technique neuroplastique que j'ai développée. En tant que tel, les chances de tout ce qui a été discuté jusqu'ici dans cet article se reproduise devraient progressivement diminuer. Je ne laisserai personne abuser de moi. Et je ne me soumettrai pas, juste pour me sentir aimé, c'est ce qui a changé. Je voudrais peut-être combler mon besoin d'affection, mais assouvir mon besoin en me laissant agresser est au-delà de ce que je peux permettre. Et je parle ici d'une femme parce que je ne suis pas gay. Je ne supporterai plus d'abus dans cette vie. J'ai assez souffert. Et je n’ai pas l’intention de laisser quiconque, aujourd’hui, faire obstacle à mon ambition de succès. Recommandation Pour mieux faire passer mon message, je vous recommande de regarder le film « Misery », une adaptation du roman du même nom de Stephen King. Même si les hommes sont généralement plus forts que les femmes, ce n'est pas toujours le cas, surtout lorsque l'homme est handicapé et que la femme ne l'est pas. Être un handicapé peut conduire n'importe qui à exploiter la situation. Et même si le protagoniste de cette histoire n’a pas été agressé, il aurait pu l’être. La faiblesse physique peut rendre chacun d’entre nous vulnérable à toute forme d’exploitation. C’est pourquoi nous devrions viser à être plus forts.

***********************************


(Original)



(September 2023 note: I am no longer handicapped. I explained why in this article).


**************************

Introduction


Double standards are not as clear as they might be first seen to the naked eye, especially if that eye belongs to the one having said standards. In a simple definition, it's a concept that happens when one has a certain set of standards in one field, but does not in another field, which is theoretically identical, or of the same weight, as the initial field.


The problem in that is obvious: It leads to one's hypocrisy, whether or not said person will actually admit it. Hypocrites, or those who contradict themselves, may find it difficult to admit their hypocrisy, as that would entail that they are not as honest as others and as they see themselves as.


As a result, it'd be harder to trust a self-confessed hypocrite, then someone who is not a hypocrite (or someone who is regarded as such). The only way out of this condemnation, is atonement, but we'll get to that later.


Fictional Example


The following example might be disturbing for some of you, but as I said in an older article, I don't really like putting trigger warnings in my content. Just so you know, still, this subject might be disturbing, but I deem it necessary in order to better present the case of double standards.


There was a certain character in a cartoon from the 90's that was aimed at kids. Her name was "Katella the Intergalactic Huntress", and to sum up her character, she worked as a freelancer, capturing exotic creatures across Space, and sells them to the highest bidder. In the only episode where she appeared in, she was invited by a warlord named Dr. Robotnik, so he could tell her about a nemesis he'd like her to catch; A blue hedgehog that foils his plans.


For some absurd reason, Katella fell in love with the villain, and began... physically assault him. Punches, kicks, throws; In a way that is cute, because after all, that's how girls show love to boys, right? It appears she was so physically strong, no one in his fortress could've stopped her, not even Robotnik himself...


By the end of this disturbing episode, that for some reason is completely okay due to gender, she forced him to marry her, and likewise, no lackey of his could've done anything. The poor villain was eventually rescued by his mother, who was against the wedding, and the Huntress in question hated her guts so much, that it was the only way that the show's antagonist could've been saved... by a second physical abuser, in the form of his mother.


By now, one thing should be clear: Sexual assault is not okay regardless of gender; Forced marriage is not okay, regardless of gender. It is obvious, that if the genders were reversed in said episode, it would be very disturbing to be shown. Just to be clear, that show also contained educational messages at the end of each episode... One of them was against such assaults...


My Example


As a man, I am frustrated of this double standard existing in society, and to be frank, I was harassed too in that regard, and I don't want to talk about it too much. I could've had reported her, but it felt unusual for me, as a male, to do so, even though I had every right to. Even boys and men have a right to their bodies, and even women can sexually harass. I should've known better to not just leave, but report her in the framework I was at, at the time (National Service).


And as a grown adult with chronic fatigue, I wanted less to have any kind of intimacy with anyone. Why? Because my condition made me significantly weaker. Whenever I remember that specific episode, the Reaping Fatigue Era, I randomly stumbled upon in 2018, online, I now know that there are people, male and female, that are far stronger than me, and that could... yeah.


Living a life of solitude, as I do and did, seem more plausible as a result, even though I became more open-minded. Either way, I will not be r***d by anyone. So what if I'm male? We can be victims too. How do I know? I looked it up and realized that it is indeed technically possible regardless of gender!


Yes, I might be a bit unprofessional right now, but I want the world to know that males can also be victims, and that this victimhood is not as recognized from the male side. Even men who are physically stronger than the average human, can be harmed at school, in their workplace. The fact that someone is female, or a woman, should not give her a "pass" to commit such assaults, just because of double standards.


And who should atone for such hypocrisy, you might ask? Anyone who abused this double standard, so they could commit their schemes, below the radar of their societies, under the deceptive guise of normalcy. Gender should be irrelevant when abuse is discussed.

If both a man and a woman can be assaulted or worse, why is their specific gender important, if the conviction is or should be, all the same? Why should that specific character be given a pass, just because of her gender? Wouldn't this be deemed a form of sexism?


And that is an ethical question, whose only logical conclusion may require atonement; To apologize about the fact that some people have their "passes", just because of their gender, all the while supporting gender equality, and the self-ownership of one's body.


And as long as there will be a bias of gender towards this topic, I will be more than happy to protect myself from the world in that regard and avoid further trauma. That is my philosophy as a person who got weakened by fatigue, and got back to strength, by himself.


The Man I Became


In my former, handicap condition. The risk wasn't worth it. The euphoria of love, the passion of the flesh, the "unity" of "two parts of the same soul". No. The powerlessness in such situations -- I will see their probability through their end, so I will not be harassed again.


I eventually became a ruthless being who lost much emotion, as a result of all the trauma I endured in this life. While I still retain my desire to live in peace, I now have no problem making people regret crossing me. I don't care. And yes, I've endured much other trauma in this life, this abuse I experienced was only one occassion.


After I recovered from this fatigue, I've protected myself to the point that people in my personal life are terrified of the man I become, using a certain neuroplastical technique I developed. As such, the chances of all that was discussed here in this article, should gradually decrease.


I won't let anyone, abuse me. And will not submit, just to feel loved, for a change. I may want to fill my skin hunger, but having it fulfilled by a female abuser is beneath me. And I'm only saying female because I am not gay.


I might not handle the shame of anymore abuse in this life. I've suffered enough. And I am not intending anyone, nowadays, to stand in my way for greater success.


Recommendation


To further get my point across, I recommend watching the movie "Misery", an adaptation of Stephen King's novel by the same name. While men are usually stronger than women, that isn't always the case, especially when the man is handicapped, and the woman isn't. Being a handicap can leave anyone to exploitation. And although the protagonist in that tale wasn't r****, he could've been. Physical weakness can leave any of us vulnerable to exploitation of any kind. Hence why we should aim to be strong.

90 views0 comments

Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page