top of page

How to Detect Good and Evil Using the Alignment System (By Mr. Ogbule Chibuzo Isaac)

Updated: Feb 9


A worried looking personality.
https://hotpot.ai/art-generator

(French translation by Mr. Roland Leblanc. English Below)

Comment détecter le bien et le mal à l'aide du système d'alignement (par M. O. C. Isaac) (Avertissement : les messages d'invités ne correspondent pas nécessairement aux convictions, aux pensées ou aux idées du directeur de Philosocom, M. Tomasio Rubinshtein. Le but des messages d'écrivanins invités est de permettre un large éventail de récits émanant d'un large éventail de personnes. Pour postuler pour un article d'écrivain invité de votre choix, veuillez envoyer votre demande à mrtomasio@philosocom.com) Un système d'alignement fait généralement référence à un cadre ou à un ensemble de principes moraux ou éthiques qui aident les individus ou les groupes à déterminer ce qui est bien ou mal, ainsi qu'à guider leurs actions et décisions sur la base de ces principes. Les systèmes d'alignement sont souvent utilisés dans divers contextes, notamment dans la philosophie, les jeux de rôle et les discussions sur l'éthique et la moralité. L'alignement moral, en revanche, fait généralement référence à une classification des croyances ou des comportements éthiques et moraux d'une personne ou d'un personnage selon une gamme d'idées que l'on se fait ou un système. C'est une façon de décrire où se situe quelqu'un ou quelque chose en termes de valeurs éthiques et de prise de décision. Il existe différents systèmes pour décrire l'alignement moral, mais l'un des plus connus est le système d'alignement utilisé dans les jeux de rôle et popularisé par Donjons & Dragons. Ce système utilise une grille bidimensionnelle à deux axes :

Le Bien contre le Mal : Cet axe mesure la boussole morale d'un personnage ou d'une entité en matière de bienveillance et d'altruisme. Les bons personnages ont tendance à valoriser le bien-être des autres et à agir de manière à promouvoir le bonheur et à minimiser les dommages, tandis que les personnages mauvais sont généralement égoïstes, cruels et prêts à faire du mal aux autres pour leur gain personnel. Légal contre Chaotique : Cet axe évalue l'adhésion d'un personnage aux règles, à l'ordre et aux normes sociétales. Les personnages loyaux ont tendance à suivre un code de conduite strict et à respecter l'autorité et la tradition, tandis que les personnages chaotiques sont plus individualistes, valorisent la liberté personnelle et peuvent ignorer les règles et l'autorité. La combinaison de ces deux axes crée neuf alignements moraux fondamentaux : Bon dans la légalité : personnages qui ont des principes, respectent la loi et s'efforcent de faire le bien aux autres. Bonté Neutre : Personnages qui font de bonnes actions et aident les autres, mais ne sont pas strictement liés par des règles ou des lois. Bien Chaotique : Personnages rebelles et non-conformistes, mais qui ont un fort désir de faire le bien. Neutre dans la légalité : personnages qui privilégient les règles, l'ordre et la neutralité plutôt que les considérations éthiques personnelles. Véritable neutre : personnages indifférents aux préoccupations éthiques et qui agissent souvent dans leur propre intérêt. Chaotique Neutre : personnages qui valorisent la liberté personnelle et peuvent agir de manière imprévisible ou égoïste. Mauvais envers la légalité : personnages impitoyables et égoïstes, utilisant des systèmes et des lois pour atteindre leurs objectifs malveillants. Mauvais mais neutre : personnages égoïstes et malveillants, mais qui ne sont pas strictement liés à un code de conduite. Mauvais et chaotique : personnages destructeurs, chaotiques et motivés par le désir de nuire aux autres. Il est important de noter que ce système d’alignement est une manière simplifiée de catégoriser les valeurs morales à des fins de narration fictive et de jeux de rôle. Dans la vraie vie, les croyances morales et éthiques sont beaucoup plus complexes et nuancées, et les individus ne rentrent souvent pas parfaitement dans ces catégories. Les valeurs morales des gens peuvent changer avec le temps et varier considérablement en fonction de facteurs culturels, personnels et situationnels.

De plus, il existe d’autres systèmes d’alignement moral et cadres philosophiques pour discuter de l’éthique, tels que l’utilitarisme, la déontologie, l’éthique de la vertu et le relativisme, qui offrent différentes perspectives sur la manière d’évaluer et de catégoriser le comportement moral. Comment détecter le bien et le mal à l'aide du système d'alignement : Détecter si un personnage ou un individu dans un système d'alignement moral est « bon » ou « mauvais » repose généralement sur ses actions, ses intentions et ses valeurs telles que décrites dans une histoire, un jeu ou un scénario de jeu de rôle. Voici quelques façons de détecter et d’évaluer l’alignement moral, notamment en termes de Bien et de Mal : Observation des actions : l'un des moyens les plus simples de déterminer l'alignement moral consiste à examiner les actions du personnage. Les bons personnages se livrent souvent à des actes de gentillesse, d’empathie et d’altruisme. Ils peuvent aider ceux qui en ont besoin, protéger les innocents et promouvoir le bien-être des autres. En revanche, les personnages maléfiques peuvent se livrer à des actions cruelles, égoïstes ou nuisibles, telles que le vol, la violence et la tromperie. Évaluation des motivations et des intentions : comprendre les motivations et les intentions d'un personnage peut donner un aperçu de son alignement moral. Les bons personnages ont généralement des motivations bienveillantes, cherchant à faire ce qu’ils croient être juste et à propos. Les personnages maléfiques peuvent avoir des intentions égoïstes ou malveillantes, visant à profiter pour eux-mêmes aux dépens des autres. Examiner les relations : la façon dont les personnages interagissent avec les autres peut également révéler leur alignement moral. Les bons personnages ont tendance à nouer des relations positives et solidaires, tandis que les mauvais personnages peuvent exploiter ou manipuler les autres pour leur gain personnel.


Considérer les dilemmes moraux : présenter aux personnages des dilemmes moraux et observer leurs choix peut aider à déterminer leur alignement moral. Les bons personnages peuvent prendre des décisions qui donnent la priorité au bien commun, même si cela nécessite des sacrifices personnels. Les personnages maléfiques peuvent choisir des actions qui leur profitent, même si cela nuit aux autres.


Évaluation des loyautés et des codes : les personnages ayant des loyautés spécifiques ou adhérant à des codes de conduite peuvent également signaler leur alignement moral. Par exemple, un personnage qui suit un code strict d'honneur et de justice pourrait être Bon dans la légalité , tandis que celui qui suit un code de tromperie et de manipulation pourrait être Mauvais envers la légalité.


Histoire du personnage : Souvent, l'histoire et les expériences passées d'un personnage peuvent mettre en lumière son alignement moral. Des expériences traumatisantes ou des antécédents de choix moralement douteux peuvent influencer l’alignement d’un personnage.


Contexte narratif : le contexte de l'histoire ou du scénario de jeu de rôle peut également influencer la façon dont l'alignement d'un personnage est perçu. Parfois, les actions d'un personnage peuvent initialement paraître mauvaises, mais à mesure que l'histoire se déroule, ses motivations et ses valeurs peuvent devenir plus claires, conduisant à une réévaluation de son alignement.


En résumé


Les systèmes d'alignement sont des outils pour discuter et comprendre l'éthique et la moralité. Ils peuvent aider à orienter la prise de décision dans divers contextes, qu'il s'agisse de créer un personnage dans un jeu, de faire des choix éthiques dans la vie réelle ou de s'engager dans des discussions philosophiques.


Il est important de noter que ces systèmes sont des simplifications de considérations éthiques complexes et peuvent ne pas saisir pleinement les nuances des dilemmes moraux du monde réel.


Cependant, il est important de reconnaître que l’alignement moral est une construction fictive principalement utilisée pour la narration et les jeux de rôle. Dans la vraie vie, les jugements moraux sont beaucoup plus complexes et dépendent du contexte, et les individus présentent souvent un mélange de traits moraux. De plus, différents observateurs peuvent interpréter différemment les actions et les intentions d'un personnage, ce qui entraîne des variations dans la façon dont l'alignement moral d'un personnage est perçu.


Dans la vraie vie


Dans la vraie vie, les gens entrent rarement dans des catégories telles que le « bon dans la légalité » ou le «mauvais et chaotique ». La moralité humaine a de multiples facettes et dépend souvent des circonstances spécifiques et des valeurs personnelles de l'individu. Ce qui est considéré comme moralement acceptable dans une culture ou une situation peut être considéré comme moralement répréhensible dans une autre.


De plus, différents observateurs peuvent interpréter différemment les mêmes actions et intentions. Cette subjectivité ajoute une autre couche de complexité aux jugements moraux du monde réel.


En conclusion


Les systèmes d’alignement moral sont un outil amusant et utile pour créer des personnages fictifs et explorer les dilemmes moraux liés à la narration, mais ils ne captent pas pleinement les complexités et les nuances de la moralité réelle.


(Note de M. Rubinshtein : Il est cependant possible de saisir une certaine complexité morale, si la personne en face de nous peut être cohérente dans ses actions. Puisque la cohérence est la clé de la réussite de mise en pratique de plans, ce serait au moins plus efficace pour comprendre la moralité d'une personne qui agit davantage par impulsion et qui n'est pas aussi calculée dans son action. C'est parce que l'impulsif est beaucoup moins cohérent dans l'action, en comparaison).


*******************************


(English, original)


(Disclaimer: The guest posts do not necessarily align with Philosocom's manager, Mr. Tomasio Rubinshtein's beliefs, thoughts, or feelings. The point of guest posts is to allow a wide range of narratives from a wide range of people. To apply for a guest post of your own, please send your request to mrtomasio@philosocom.com)

An alignment system typically refers to a framework or set of moral or ethical principles that help individuals or groups determine what is right or wrong, as well as guide their actions and decisions based on these principles. Alignment systems are often used in various contexts, including philosophy, role-playing games, and discussions of ethics and morality.


Moral alignment, on the other hand, typically refers to a classification of a person's or a character's ethical and moral beliefs or behaviors along a spectrum or system. It is a way to describe where someone or something falls in terms of their ethical values and decision-making. There are various systems for describing moral alignment, but one of the most well-known is the alignment system used in role-playing games and popularized by Dungeons & Dragons. This system uses a two-dimensional grid with two axes:


This axis measures a character's or entity's moral compass regarding benevolence and altruism. Good characters tend to value the well-being of others and act in ways that promote happiness and minimize harm, while evil characters are typically selfish, cruel, and willing to harm others for personal gain.


Lawful versus Chaotic:


This axis assesses a character's adherence to rules, order, and societal norms. Lawful characters tend to follow a strict code of conduct and respect authority and tradition, while chaotic characters are more individualistic, value personal freedom, and may disregard rules and authority.


The combination of these two axes creates nine basic moral alignments:

  • Lawful Good: Characters who are principled, uphold the law, and strive to do good for others.

  • Neutral Good: Characters who do good deeds and help others, but are not strictly bound by rules or laws.

  • Chaotic Good: Characters who are rebels and non-conformists, but have a strong desire to do good.

  • Lawful Neutral: Characters who prioritize rules, order, and neutrality over personal ethical considerations.

  • True Neutral: Characters who are indifferent to ethical concerns and often act in their self-interest.

  • Chaotic Neutral: Characters who value personal freedom and may act unpredictably or selfishly.

  • Lawful Evil: Characters who are ruthless and selfish, using systems and laws to achieve their malicious goals.

  • Neutral Evil: Characters who are selfish and malevolent, but not strictly tied to a code of conduct.

  • Chaotic Evil: Characters who are destructive, chaotic, and driven by a desire to harm others.

It's important to note that this alignment system is a simplified way to categorize moral values for the purposes of fictional storytelling and role-playing games. In real life, moral and ethical beliefs are much more complex and nuanced, and individuals often do not neatly fit into these categories. People's moral values can change over time and vary significantly based on cultural, personal, and situational factors.


Additionally, there are other moral alignment systems and philosophical frameworks for discussing ethics, such as utilitarianism, deontology, virtue ethics, and relativism, which offer different perspectives on how to evaluate and categorize moral behavior.



Detecting whether a character or individual in a moral alignment system is "Good" or "Evil" typically relies on their actions, intentions, and values as portrayed in a story, game, or role-playing scenario. Here are some ways to detect and assess moral alignment, specifically in terms of Good and Evil:

  • Observing Actions: One of the most straightforward ways to determine moral alignment is by examining the character's actions. Good characters often engage in acts of kindness, empathy, and altruism. They may help those in need, protect the innocent, and promote the well-being of others. In contrast, Evil characters may engage in cruel, selfish, or harmful actions, such as theft, violence, and deception.

  • Assessing Motives and Intentions: Understanding a character's motives and intentions can provide insight into their moral alignment. Good characters usually have benevolent motivations, seeking to do what they believe is right and just. Evil characters may have selfish or malevolent intentions, aiming to benefit themselves at the expense of others.

  • Examining Relationships: The way characters interact with others can also reveal their moral alignment. Good characters tend to form positive and supportive relationships, while Evil characters may exploit or manipulate others for personal gain.

  • Considering Moral Dilemmas: Presenting characters with moral dilemmas and observing their choices can help determine their moral alignment. Good characters might make decisions that prioritize the greater good, even if it requires personal sacrifice. Evil characters might choose actions that benefit themselves, even if it causes harm to others.

  • Evaluating Loyalties and Codes: Characters with specific loyalties or adherence to codes of conduct can also signal their moral alignment. For example, a character who follows a strict code of honor and justice might be Lawful Good, while one who follows a code of deceit and manipulation might be Lawful Evil.

  • Character Backstory: Often, a character's backstory and past experiences can shed light on their moral alignment. Traumatic experiences or a history of making morally questionable choices can influence a character's alignment.

  • Narrative Context: The context of the story or role-playing scenario can also influence how a character's alignment is perceived. Sometimes, a character's actions may initially appear Evil, but as the story unfolds, their motivations and values may become clearer, leading to a reevaluation of their alignment

In Summary

  • Alignment systems are tools for discussing and understanding ethics and morality. They can help guide decision-making in various contexts, whether it's creating a character in a game, making ethical choices in real life, or engaging in philosophical discussions.

  • It's important to note that these systems are simplifications of complex ethical considerations and may not fully capture the nuances of real-world moral dilemmas.

  • However, it's important to recognize that moral alignment is a fictional construct primarily used for storytelling and role-playing. In real life, moral judgments are far more complex and context-dependent, and individuals often exhibit a mix of moral traits. Additionally, different observers may interpret a character's actions and intentions differently, leading to variations in how a character's moral alignment is perceived.

In Real Life

  • In real life, people rarely fit neatly into categories like "lawful good" or "chaotic evil." Human morality is multifaceted and often depends on the specific circumstances and personal values of the individual. What's considered morally acceptable in one culture or situation may be seen as morally wrong in another.

  • Furthermore, different observers can interpret the same actions and intentions differently. This subjectivity adds another layer of complexity to real-world moral judgments.

In Conclusion

  • Moral alignment systems are a fun and useful tool for creating fictional characters and exploring moral dilemmas in storytelling, but they don't fully capture the complexities and nuances of real-life morality.

  • (Mr. Rubinshtein's note: It is possible, however, to capture some moral complexity, should the person in front of us may be consistent in their actions. Since being consistent is key in putting productive plans into practice, it would be at least more effective to understand a planner's morality than a person who acts more on impulse, and isn't as calculated. That is because the impulsive is far less consistant in action, in comparison).

60 views2 comments

Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page