top of page

Zeno's Paradox and the Infinity of Everything

Updated: Mar 10

A colorful galaxy.

(French translation by Mr. Roland Leblanc. English Below)


Le paradoxe de Zénon et l'infinité de tout


L'article suivant contient une idée qui pourrait ne pas être acceptée par tout le monde, car elle est innovante, et pourtant très obscure, même pour mon standard. Elle est basée sur l'un des paradoxes de Zeno, appelé le paradoxe de la " dichotomie " ou du " parcours de course ".


Notez que le terme "dichotomie" n'a pas la même définition qu'il a aujourd'hui, car dans ce cas, cela signifie diviser, plutôt que présenter des pôles opposés.


Pour ceux qui ne le savent pas, Zénon était un ancien philosophe grec qui a inventé le paradoxe dont je tirerai la logique de cet article.


Fondamentalement, si vous devez commencer à vous déplacer d'un point A à un point B, vous ne commencerez jamais le voyage ni ne le terminerez, simplement à cause de l'infinité des nombres, en supposant que la réalité est construite sur la base des nombres.


En d'autres termes, vous n'atteindrez jamais votre destination car pour atteindre un endroit différent de celui que vous avez actuellement, vous devrez atteindre la moitié du chemin, et pour ce faire, vous devez atteindre le quart de la distance, qui est la moitié de la moitié actuelle qui a été mentionnée.


La liste peut être longue à l'infini, techniquement, vous ne pouvez même pas commencer votre mouvement, car il n'y a pas de fin à la division des nombres, car ils sont absolus, mais infinis.

Cela nous amène à trancher entre deux conclusions : soit les nombres ne suffisent pas à déterminer et construire la réalité, car la réalité n'est pas infinie, soit accepter que tout est infini, y compris la réalité elle-même.

Pratiquement, au-delà de la contemplation philosophique, la plupart des choses sont finies. L'argent, le temps, la vie, les émotions et ainsi de suite - par "tout", je n'entends pas des ressources infinies, mais infinies en termes de zoom avant et arrière sur des choses et des êtres qui existent déjà, même de manière limitée, comme les consommables.


Vous êtes-vous déjà dit, et si vous étiez réellement une partie de

l’ univers qui respire ? Et s'il y avait, en vous, des entités si petites qui n'ont pas encore été observées par des moyens scientifiques contemporains ?


Des êtres si petits que les germes, les bactéries et les atomes, et, qu'ils vivent dans leur propre "monde" comme isolés de vous, donc ni vous ni eux ne sont conscients de l'existence de l'autre, et pourtant vivent dans un état de coexistence en s’ignorant ?


Faisons l'inverse - et si cet univers entier était en fait la structure extrêmement complexe d'une entité aléatoire, qui vit sa propre vie, se réveille le matin avec un soleil et sur une planète beaucoup plus grande ?

Selon Wikipedia, les quarks sont les particules fondamentales à partir desquelles chaque matériau observable est construit. En d'autres termes, pour l'instant, nous pouvons être assurés que l'essence de tout ce qui existe vraiment dans la réalité est constituée de quarks, dont le théoricien, Murray Gell-Mann, a remporté le prix Nobel de physique en 1969.


Si vous vous êtes déjà demandé de quoi tout est fait, la science vous a donné une réponse, du moins pour le moment.


Le prix Gell-Mann lui a été décerné il y a 51 ans. Imaginez simplement quelles autres couches d'existence existent à partir desquelles tout est littéralement construit.


Une autre chose qu'il est important de mentionner est que les quarks n'ont jamais été vus individuellement, seulement en groupes de six, le plus souvent. En tant que théorie, que se passerait-il si ces quarks étaient des planètes et qu'un objet aléatoire était une galaxie ?


Et si une pièce était une collection de planètes extrêmement petites, tournant les unes autour des autres ? Et si la Voie lactée n'était qu'un objet qui restait au hasard dans une pièce, poussiéreuse et oubliée, et que nous ne pouvions pas nous en rendre compte, car nous ne pouvons pas la voir de nos propres yeux indépendamment , et avec la technologie actuelle ?


Assurément, toutes ces affirmations sont obscures et audacieuses. L'idée que nous soyons dans un univers où de nombreuses planètes et civilisations invisibles vivent comme nous, est complètement ridicule pour la plupart des gens ordinaires.


Cependant, si nous devons apprendre du paradoxe de Zénon, que la réalité n'a ni début ni fin parce que tout est infini et n'atteint jamais un zéro complet, comme seul le vide l'est, peut-être que nous ne trouverons jamais complètement la particule la plus fondamentale qui existe.


Comme il ne pourrait pas y en avoir, nous ne trouverions que des prédécesseurs, pas la particule ultime, qui n'a pas de plus petit composant qu'elle-même.


Dans son paradoxe, Zeno apporte une idée importante - que nous ne sommes jamais vraiment un avec quelqu'un d'autre. Être exactement au même endroit qu'un autre est logiquement impossible, car vous ne pouvez pas prendre une place qui est déjà prise.



Une telle chose ne peut se produire que dans un jeu vidéo, où l'objet est transparent et où vous pouvez être exactement là où il se trouve lorsque votre personnage s'en mêle, mais je m'éloigne du sujet.


L'infini, s'il est vrai, n'a ni début ni fin, ce qui me fait penser à l'univers lui-même et à son besoin d'être créé par une force extérieure qui elle-même ne peut pas être créée.


********************************


(English, original)


The following article contains an idea that might not be accepted by everyone, due to it being innovative, and yet, very obscure, even for my standard. It based on one of Zeno's paradoxes, called the "Dichotomy" or the "Race Course" paradox.


Take note that the term "Dichotomy" is don't have the same definition it has today, as in this case it means splitting, rather than presenting polar opposites.

For those who don't know, Zeno was an ancient Greek philosopher who came up with the paradox I'll draw this article's logic from.


Basically, if you are to begin moving from point A to point B, you will never begin the journey nor end it, simply because of the infinity of numbers, assuming reality is built on the foundation of numbers.


In other words, you will never reach your destination because in order to reach a different place than your current one, you'll have to reach halfway there, and to do so, you must reach the distance's quarter, which is the half of the current half that was discussed.


The list can go long so infinitely, you technically cannot even begin your movement, because there is no end to the dividing of numbers, since they are absolute, yet infinite.

This brings us to make a decision between two conclusions -- either numbers are not sufficient to determine and construct reality, because reality isn't infinite, or accept that everything is infinite, including reality itself.

Practically, beyond philosophical contemplation, most things are finite. Money, time, life, emotions and so forth -- by "everything" I mean not infinite resources, but infinite in terms of zooming in and zooming out of things and beings that already exist, even in a limited manner, like consumables.

Have you ever thought to yourself, what if you are actually a breathing universe? What if there are, within you, entities so small that have yet to be observed by contemporary, scientific means?


Beings so small than germs, bacteria and atoms, that they live in their own "world" as in isolation from you, so not you and not them are aware of each other's existence, and yet live in an ignorant state of co-existence?

Let us make it the other way around -- what if this entire universe is in fact the extremely complex structure of a random entity, who lives their own life, wakes up in the morning on a much bigger sun and planet?

According to Wikipedia , quarks are the fundamental particles from which every observable material is built. In other words, as of yet, we can rest assured that the essence of everything that truly exists in reality is made up of quarks, whose theorizer, Murray Gell-Mann, won the 1969 Nobel Prize in Physics.

If you have ever wondered what everything is made of, science has given you an answer, at least for now.

Gell-Mann's prize was awarded to him 51 years ago. Just imagine what other layers of existence there are that everything is literarily built from.

Another thing that is important to mention, is that quarks have never been seen individually, only in groups of, most commonly, six. Just as a theory, what if these Quarks are planets, and a random object is a galaxy?

What if a room is a collection of extremely small planets, going around each other? What if the Milky Way is just an object that randomly stays in a room, dusty and forgotten, and we can't realize it, because we cannot see it with our independent eyes, and with current technology?

Surely, all of these are obscure, bold claims. The idea of us being in a universe where many unseen planets and civilizations live just like we do, is completely ridiculous to the average person.

However, if we are to learn from Zeno's paradox, that reality has no start nor end because everything is infinite and never reaches a complete zero, like only the void is, perhaps we will never completely find the most basic particle in existence.

As there could not be one, we would only find predecessors, not the ultimate particle, which has no smaller component than itself.

In his paradox, Zeno brings an important insight -- that we are never truly one with someone else. Being exactly in the same place as another is logically impossible, as you cannot take a place that is already taken.

Such a thing can only happen in a video game, where the object is transparent and you can be exactly where it is as your character glitches with it, but I digress.


Infinity, if true, has no start and no end, which makes me think about the universe itself and its need to be created by an external force that itself cannot be created.

1,211 views0 comments

Commenti


Tomasio A. Rubinshtein, Philosocom's Founder & Writer

I am a philosopher from Israel, author of several books in 2 languages, and Quora's Top Writer of the year 2018. I'm also a semi-hermit who has decided to dedicate his life to writing and sharing my articles across the globe. Several podcasts on me, as well as a radio interview, have been made since my career as a writer. More information about me can be found here.

צילום מסך 2023-11-02 202752.png
bottom of page